hormone du sommeil

Mélatonine : les autres bienfaits de l’hormone du sommeil

La mélatonine est une des bonnes surprises actuelles. Considérée comme “l’hormone du Sommeil”, elle occupe bien d’autres fonctions dans notre organisme.

La mélatonine est une hormone sécrétée par la glande pinéale encore appelée épiphyse, située dans le cerveau. Surnommée “hormone du sommeil”, la mélatonine favorise l’endormissement en facilitant la baisse de la température et en exerçant un effet sédatif sur le corps.

La mélatonine, l’hormone du sommeil, est produite naturellement dans notre corps lorsque la lumière extérieure faiblit. Son rôle principal consiste à réguler les cycles veille-sommeil dans l’organisme.

Mélatonine et Sommeil par Télématin

L’augmentation du taux de la mélatonine dans le corps lui indique qu’il est temps de se préparer à dormir. Par opposition, la lumière réduit la production de mélatonine et indique au corps de se préparer à l’éveil.

Les scientifiques s’accordent sur le fait qu’une carence en mélatonine peut avoir des effets secondaires indésirables sur la santé comme un affaiblissement du système immunitaire, un surcroît d’inflammations et une augmentation du risque de certains cancers (notamment le cancer du sein).

La mélatonine est au centre du contrôle de notre chronobiologie et joue plusieurs rôles essentiels :

1. La mélatonine régule le sommeil (et le poids)

La mélatonine régule le poids et par là même provoque une sécrétion optimale de la leptine qui est l’hormone de la satiété. Elle peut donc se révéler un allié du régime.


Actinutrition vous offre gratuitement

Le Petit Guide Malin du Sommeil

undefined

– Les techniques performantes pour dormir mieux,
– Les méthodes pour s’endormir plus vite,
– Les aliments qui favorisent le sommeil,
– Les clés pour bâtir une vraie routine pour dormir.
Demandez votre livre-cadeau


2. La mélatonine améliore l’immunité

La mélatonine agit également comme un antioxydant [1] et peut donc améliorer certaines réponses immunitaires.

3. La mélatonine prévient le syndrome prémenstruel

Elle peut améliorer le syndrome prémenstruel, accompagné souvent par un surcroît de fatigue, des envies de grignoter, des troubles du sommeil [2].

4. La mélatonine comme anti-stress

Cette hormone du sommeil montrerait sur une expérimentation un effet aussi anxiolytique qu’un médicament traditionnel, délivré pour lutter contre le stress. [3]

À cet égard, dans le cadre de ces différents symptômes, il peut être intéressant d’utiliser cette molécule à la dose de 2 mg par jour.


Ultra Mélatonine pour retrouver un sommeil de qualité

Ultra Mélatonine aide à résoudre les troubles du sommeil et de l’endormissement, et régule le couple leptine/ghréline responsable de la gestion de l’appétit et des pulsions de grignotage.

Ultra Mélatonine pour retrouver un sommeil de qualité

Cliquez ici pour en savoir plus


Facebook Comments

Laisser un commentaire