Comment booster vos défenses immunitaires ?

C’est l’automne, la circulation des virus augmente, alors faisons un peu de prévention. Et si nous décidions, tous ensemble, de renforcer nos systèmes immunitaires ? Histoire de passer (pour une fois) à travers les rhumes, les grippes et les crises de toux

Automne et hiver sont des saisons où la circulation des virus est forte. Pour renforcer vos défenses immunitaires et éviter de tomber malade, suivez les conseils de nos experts. Pour passer à travers les maladies de l’automne ou de l’hiver et éviter le nez rouge, les yeux larmoyants ou la gorge douloureuse, il faut savoir se protéger et se soigner. Les remèdes naturels vous aident à rester en forme et à soulager les symptômes.

Des défenseurs de haut niveau

Notre système immunitaire est programmé pour nous défendre contre les agressions extérieures et éliminer un agresseur éventuel. L’agresseur, quelle que soit sa nature (bactérie, champignon, virus ou parasite) s’appelle « antigène » (appelé également « non-soi »).

Notre système immunitaire est composé principalement de cellules et de protéines, toutes nécessaires et indispensables. Elles ont la particularité de ne pas être réunies pour former un organe. Elles parcourent notre corps sans relâche, en circulant dans nos principaux liquides corporels : le sang et la lymphe. Ces « globules blancs » sont répartis en plusieurs catégories : les lymphocytes, les mononucléaires, les polynucléaires…

Chacun possède un rôle particulier : certains sont des sentinelles qui préviennent les autres d’une invasion, d’autres s’attaquent directement aux intrus ou accélèrent les opérations…

Toutes ces cellules immunitaires passent ensuite dans le sang. Celles qui ont besoin d’une spécialisation se rendent dans une « caserne », le thymus, où elles seront formées à des tâches particulières.

Notre immunité est un système complexe. Pourtant, les outils permettant de lui rendre sa pleine puissance sont simples et faciles à intégrer dans la vie quotidienne.

1. D’abord bien nourrir son système immunitaire

Comme le reste de votre corps, vos cellules immunitaires ont besoin d’énergie. Celle-ci leur est fournie par le sucre, qu’il vaut mieux puiser dans les céréales complètes et les légumineuses.

L’organisme utilise aussi certains acides aminés, constituants des protéines, pour fabriquer les indispensables substances messagères ainsi que les globules blancs eux-mêmes. Préférez celles des volailles, peu grasses, et les produits de la mer qui contiennent davantage de « bonnes » matières grasses.

La vitamine C est étroitement associée à l’immunité. Elle stimule globalement la réponse immunitaire en augmentant la production des lymphocytes et des anticorps. Vous la trouverez dans les agrumes, les kiwis, les légumes verts à feuille…

Les vitamines B participent toutes, peu ou prou, aux réponses immunitaires : la B 2 favorise la croissance cellulaire, la B 5 stimule la production des anticorps, la B 12 contribue à la synthèse des messagers… Certaines se puisent dans les céréales complètes, d’autres dans les poissons gras ou les légumes verts à feuilles…

Les sels minéraux ne sont pas en reste : le zinc est indispensable à la production des globules blancs et des anticorps, le cuivre est un anti-infectieux bien connu.

Pour bien nourrir vos défenses, inutile de vous focaliser sur tel ou tel nutriment. Ils sont bien trop nombreux ! Essayez plutôt d’adopter une alimentation fraîche et variée, incluant des céréales complètes, des légumes de couleurs variées (chacun apporte son lot de bons nutriments), des fruits frais et secs, des volailles, des produits de la mer… Ainsi que des yaourts pour entretenir votre flore intestinale qui participe à l’état de vos défenses.

N’oubliez pas les épices et les aromates qui stimulent l’immunité : le gingembre tonifie les défenses (notamment contre les virus) et possède un fort pouvoir anti-inflammatoire ; le laurier, le thym et le romarin renferment des substances antiseptiques.

—– Annonce spéciale ——

Multifloro Probiotiques pour rééquilibrer sa flore intestinale
Multifloro Probiotiques est un complément alimentaire à base de 3 ferments lactiques en gélules pour rééquilibrer la flore intestinale, renforcer le système immunitaire et favoriser la perte de poids.

Cliquez ici pour en savoir plus

—– Fin de l’annonce —–

2. Savoir bouger régulièrement

L’activité physique stimule la circulation sanguine, accélérant ainsi la diffusion des cellules immunitaires dans l’organisme, et stimule de nombreuses réactions de défense. Mais attention : si vous y mettez trop d’ardeur, son effet se retournera contre vous et votre immunité risque de flancher.

Alors, une fois encore, privilégiez la régularité (trois fois par semaine). Pratiquez une activité qui vous fait plaisir et vous demande des efforts mesurés. La marche est l’activité reine, mais vous pouvez aussi pratiquer le vélo ou la natation…

Comment renforcer votre sytème immunitaire ?

3. Faire confiance aux méthodes naturelles

Côté plantes, l’échinacée soutient les défenses immunitaires. Le shitaké est un champignon venu d’Asie qui possède de puissants effets immunostimulants. Les stimulants généraux, comme le gingembre et le ginseng, contribuent également à tonifier les défenses immunitaires. A prendre en gélules, en cures de trois semaines, trois ou quatre fois par an dont une au début de l’hiver.

La propolis, une substance sécrétée par les abeilles pour protéger la ruche, possède des effets antibiotiques importants. On trouve aujourd’hui, dans les pharmacies, parapharmacies et boutiques de produits diététiques, de nombreux produits à base de propolis : pastilles à sucer, sirops, pommades… Ils s’attaquent directement aux germes qui envahissent la gorge et le nez en cas d’infection hivernale.

Bonus : un jus pour booster l’immunité

Ce jus est une petite bombe vitaminée qui est douce, piquante, désaltérante et énergisante!

Ingrédients

  • 2 grosses carottes (300 g)
  • 1 petite patate douce (120 g)
  • 1 orange
  • 1/2 citron
  • 1 pouce de gingembre (15 g)
  • 1 pincée de poivre de Cayenne

Préparation

  1. Retirer la pelure des agrumes en gardant le plus de pulpe possible (elle contient une grande quantité de bioflavonoïdes qui sont de puissants antioxydants), couper les autres ingrédients et tout passer à l’extracteur à jus sauf le poivre de cayenne.
  2. Pour une texture plus lisse, filtrer le jus à l’aide d’un tamis fin, d’un filtre à lait de noix ou autre tissu fin non coloré.
  3. Verser dans un verre ou une tasse, saupoudrer de poivre de cayenne, selon votre tolérance, et savourer.

Et vous, que faites-vous au quotidien pour reforcer votre immunité ? Partagez vos conseils dans les commentaires, nous en avons tous besoin !

Facebook Comments

Laisser un commentaire