La machine à laver les émotions

Comment réussir à intégrer de manière positive toutes nos émotions du quotidien, qu’elles soient bonnes ou négatives ? Voici un outil issu des neurosciences qui demande de 3 à 5 minutes de pratique quotidienne. Pour un résultat étonnant !

Le « Scénario de votre journée » (appelé familièrement la « Machine à laver les émotions ») est un outil de neurosciences qui demande entre 3 et 5 minutes de pratique quotidienne. Cette simple petite routine permet, au moment de dormir, de « décrasser » à la fois le stress, les tensions et les émotions négatives accumulés dans la journée.

Pourquoi faut-il intégrer sereinement les émotions du quotidien ?

C’est simple : à chaque fois que vous vivez une émotion négative dans votre journée et que vous ne prenez pas le temps de l’intégrer dans votre inconscient de façon positive, elle risque de s’enkyster (en vous volant une part de votre énergie de vie et de santé).

Or toute émotion est une énergie de vie qui nous est propre ; l’enkystement des émotions négatives nous prive d’une partie de notre énergie vitale et donc d’une partie du potentiel de notre corps à se régénérer. C’est ce qu’on appelle la médecine du corps.

Il faut donc dans un premier temps cesser de remplir, un peu plus chaque jour, l’espace des émotions négatives “voleuses” d’énergie. Voici donc un outil facile à comprendre et à appliquer que vous devez pratiquer pendant une durée de trois semaines pour en percevoir tous les résultats positifs.

Le Film de votre journée en 3 min

Comment procéder ? Lorsque vous vous couchez le soir, juste avant de vous endormir dans l’obscurité, vous allez fermer les yeux puis partir de cet instant où vous êtes en train de vous endormir pour afficher un sourire de plénitude et le faire rayonner dans tout votre corps.

A partir de là, vous allez remonter les événements marquants de votre journée à l’envers. Voilà ce que cela peut donner :

  • Je suis dans mon lit
  • Je viens de me coucher
  • J’ai pris ma douche
  • J’ai regardé une émission à la télé
  • J’ai eu une conversation avec mon époux
  • J’ai mangé avec mes enfants
  • Je suis rentré du travail en voiture
  • J’ai participé à une réunion au bureau
  • Etc.

Vous remontez ainsi le film de votre journée jusqu’au moment où vous avez ouvert les yeux, le matin dans son lit.

Avec un petit peu d’entraînement, ce scénario inversé de votre journée ne vous prendra que quelques minutes mais il va vous donner des résultats fantastiques perceptibles dès la fin de la première semaine.

Pour cela, vous allez vous concentrer avec bienveillance sur les évènements (positifs ou négatifs) qui vous semblent importants, (et donc pas forcément les douches, les repas ou les trajets en voiture qui étaient mentionnés dans l’exemple… et que vous pouvez négliger dès le 3eme jour d’entraînement).

Ne pas laisser s’enkyster les émotions négatives

Il s’agit plutôt de s’arrêter sur les événements vraiment marquants émotionnellement de votre journée :

  • J’ai rencontré un ami qui m’est cher
  • J’ai croisé quelqu’un que je déteste
  • J’ai serré mes enfants dans mes bras
  • J’ai discuté d’un projet de vacances avec mon compagnon
  • J’ai eu un “accrochage” désagréable avec un collaborateur
  • J’ai vu quelque chose de magnifique
  • Etc.

Vous devez dérouler le film de votre journée en prenant un vrai recul : comme si vous étiez spectatrice ou spectateur de ce que vous avez vécu. Avec cette prise de distance volontaire, vous allez observer votre émotion mais vous ne la vivez plus.

Si une émotion est négative, c’est sans doute parce que vous avez eu une action malheureuse ; vous avez commis une erreur par exemple… S’il s’agit de quelque chose de négatif (colère, énervement…) que vous avez exprimé vers une autre personne, dans ce cas, vous allez y associer une phrase-clé très simple : “Je ferai mieux la prochaine fois.”

S’il s’agit de quelque chose de négatif à votre encontre, comme un reproche qu’on vous a fait par exemple, vous allez utiliser une autre phrase-clé : “Je ne le prendrai pas de façon aussi personnelle la prochaine fois.”

Comme vous avez installé volontairement du recul (avec plus de conscience et de maturité), vous laissez glisser cet événement négatif dans votre inconscient en l’ayant assumé. Vous ne l’avez peut-être pas “digéré” mais au moins, il ne va pas s’enkyster et il ne vous “volera” donc pas une partie de votre énergie vitale de santé.

Un cercle vertueux pour la pleine santé

Et comment allez-vous débuter votre journée pour créer ce qu’on appelle un cercle émotionnel vertueux.

Lorsque vous vous réveillez, votre premier réflexe de vie doit être de sourire. Vous imposez à votre visage un travail musculaire qui va avoir une répercussion au niveau neuro-cérébral. Vous allez laisser couler cette sensation et ces “hormones de sourire” dans tout votre corps.

En même temps que vous souriez, vous prononcez une phrase rythmique qui appartient à la tradition thérapeutique du Dr Coué : “Tous les jours, à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux !”.

Vous pouvez la répéter pendant 3 minutes comme une sorte de mantra de santé. Et vous laissez glisser cette phrase dans votre corps comme vous l’avez fait pour le sourire.

C’est un cercle vertueux d’énergies positives pour la pleine santé. Cela met en mouvement des neuro-hormones qui vont vous aider à vivre mieux. Mieux qu’un outil de santé, c’est un outil de bonheur à conserver pour toute votre vie.

Dernier point : la raison pour laquelle on revisite sa journée de manière antichronologique est liée au besoin neurologique de partir de la réalité de l’instant pour mieux dérouler la chaine des événements.

Si on partait du matin au réveil, on serait dans l’obligation de « casser » la chaîne qui nous relie au moment présent où l’on cherche à s’endormir.

Cette « machine à laver les émotions négatives » produit des résultats spectaculaires aussi bien sur la qualité de sommeil que sur la qualité de vie.

Facebook Comments

Laisser un commentaire