7 règles à connaître pour se protéger d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer touche près de 900.000 Français (à partir de 60 ans). Même s’il n’existe pas à proprement dit de traitement curatif pour l’enrayer, il y a des règles de bon sens à suivre pour la prévenir. On va les redécouvrir ensemble…

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau qui engendre un déclin progressif de la mémoire et des facultés cognitives. Pour 88% des Français, elle est considérée comme une vraie maladie et non une cause normale du vieillissement.

Parmi les cas qu’on relève, 10% concernent une forme héréditaire de la maladie d’Alzheimer. Aujourd’hui en France, environ 900.000 personnes souffrent de cette terrible maladie.

Compte tenu de l’espérance de vie qui augmente, on estime que 1,3 million de personnes (en majorité des femmes) seront touchées par Alzheimer ces prochaines années.

Voici 7 règles de bon sens pour prévenir Alzheimer et mettre plus de chances de son côté pour ne pas en être victime un jour…

1. Avoir une alimentation saine

La prévention de la maladie d’Alzheimer commence au niveau de l’alimentation. Il faut manger bio. On peut arrêter la consommation des aliments industriels qui renferment des substances chimiques et qui peuvent affecter le bon fonctionnement du cerveau. Cela va permettre d’éviter une inflammation qui peut détruire le cerveau à cause de certains additifs acides.

On peut limiter aussi la consommation des sucres raffinés ou rapides comme le riz blanc, le pain et les sodas. Les céréales complètes, les matières grasses riches en oméga 3 et les huiles végétales sont conseillées pour le cerveau.

2. Pratiquer une activité sportive régulière

Faire du sport au moins 30 minutes chaque jour (marcher, monter les escaliers ou courir) permet de maintenir en bonne santé les vaisseaux et favorise un fonctionnement optimal du cerveau.

Le sport est la prescription des scientifiques pour un cerveau en bon état. Il assure une bonne circulation sanguine et par conséquent, une meilleure oxygénation du cerveau. Il a un effet anti-inflammatoire et antioxydant sur tout l’organisme. Le sport favorise la libération de neurotrophines qui stimulent la neurogenèse au niveau de l’hippocampe.

3. Stimuler son cerveau 

Pour maintenir la mémoire en bon état il faut souvent la solliciter. On peut prévenir la maladie d’Alzheimer en exerçant des activités mentales variées et stimulantes. La lecture, l’apprentissage et les jeux comme les échecs, le bridge, le sudoku, le scrabble sont des activités qui vont réduire le risque de la maladie. Il est prouvé qu’une longue scolarité confère au cerveau une protection contre le développement de la maladie d’Alzheimer. 

—– Annonce spéciale ——

Actinutrition vous offre gratuitement
101 aliments santé pour perdre du poids sans restriction


– Déclenchez votre perte de poids,
– Réduisez votre tour de taille,
– Luttez contre la cellulite,
– Apprenez à reconnaître les aliments les plus sains.

Demandez votre livre-cadeau

—– Fin de l’annonce —–

4. Contrôler sa santé régulièrement

Les facteurs de risque des accidents cardiovasculaires comme l’hypertension, l’obésité, le diabète et l’hypercholestérolémie peuvent entraîner la maladie d’Alzheimer.

Un bon suivi de sa santé réduit considérablement le risque d’une atteinte de la maladie. Il est démontré qu’un contrôle stricte de l’hypertension artérielle pendant cinq ans diminue de moitié le risque de démence qu’entraîne la maladie d’Alzheimer.

5. Protéger sa tête 

Le crâne protège notre cerveau contre les agressions extérieures et les chocs. Il est important d’éviter les traumatismes au niveau du crâne car le cerveau peut être affecté et l’individu est exposé à la maladie d’Alzheimer. On peut porter un casque pour se protéger la tête quand on est à moto, à vélo ou quand on fait du ski. En voiture on doit se rappeler de toujours mettre la ceinture de sécurité. 

6. Bien dormir

Le sommeil fait reposer le cerveau et favorise l’élimination des toxines produites par l’activité des neurones pendant l’état d’éveil. Ces toxines jouent un rôle dans le déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

Le stress déclenche dans l’organisme une production d’hormones et de neurotransmetteurs qui affectent le fonctionnement cérébral. On observe alors une sur-sollicitation du système nerveux central, ce qui produit des effets néfastes à long terme. Pour protéger le cerveau, il faut apprendre à gérer le stress grâce aux outils-de santé. Un bon sommeil contribue à limiter l’accumulation de la fatigue nerveuse.

—– Annonce spéciale ——

Oméga 3 Krill pour prévenir les troubles cardio-vasculaires
Oméga 3 krill est un complément alimentaire à base d’huile de Krill qui aide au fonctionnement cardiaque normal et permet d’apaiser les articulations sensibles.

Cliquez ici pour en savoir plus

—– Fin de l’annonce —–

7. Conserver une vie sociale 

Pour maintenir le cerveau en bonne santé, avoir des liens sociaux est primordial. Il n’est pas avantageux de s’isoler ou de se mettre à l’écart dans la société. Les interactions sociales ont un effet préventif. Il faut être entouré de personnes positives et joviales, faire des sorties et se relaxer. Ces pratiques peuvent paraître anodines mais elles gardent le cerveau éveillé. Il faut éviter de rester dans un environnement qui pollue la pensée

En conclusion

La prévention de la maladie d’Alzheimer passe par un mode de vie sain, et un suivi régulier de son état de santé. Si vous avez déjà été, à travers vos proches, confronté à la maladie d’Alzheimer, partagez votre expérience en commentaire…

Facebook Comments

Laisser un commentaire