Houblon sauvage

Le houblon sauvage : et en plus, c’est un aphrodisiaque féminin !

Apprécié pour son amertume par les buveurs de bière, le houblon sauvage est aussi prisé des amateurs de santé naturelle. En phytothérapie, cette herbe grimpante aide à lutter contre les effets de la ménopause comme les bouffées de chaleur. On vous en dit plus.

De tous les symptômes handicapants qui affectent la femme ménopausée, les sueurs nocturnes et bouffées de chaleurs sont certainement les plus récurrentes.

Le houblon se positionne comme un remède puissant qui agit contre les bouffées de chaleur en rééquilibrant le taux d’œstrogènes dans l’organisme. 

Il contient de l’hopéïne, un principe actif qui a une affinité de liaison avec les récepteurs œstrogéniques associés aux bouffées de chaleur. Il agit également contre la nervosité et l’irritabilité ; des symptômes liés à la ménopause.

Et ce n’est pas tout ! Le houblon est aussi considéré comme un aphrodisiaque pour la femme.

D’où vient le houblon sauvage?

Plante herbacée grimpante, le houblon est cultivé depuis très longtemps sur le continent américain. Séché, il est utilisé pour fabriquer de la bière en raison de son arôme qui lui apporte une agréable amertume.

Son amertume favorise également la fermentation et la conservation de la bière sur une longue durée. Ce sont ses fleurs de couleur jaune en forme de cône qui constituent la partie utilisée en phytothérapie et pour la préparation de la bière. 

Elles sont en effet à l’origine d’une huile essentielle très parfumée et présentent des composés oxygénés aux effets hypnotiques et sédatifs.

 Les nombreuses vertus santé du houblon sauvage

  • Le houblon intervient dans le traitement des spasmes digestifs mineurs, de l’éructation, du manque d’appétit et des « crampes » digestives.
  • Le houblon prévient les risques d’ostéoporose chez la femme tout en veillant à l’équilibre hormonal déterminant pour la santé de nos os.
  • Les fleurs de cette plante favorisent la montée de lait et préviennent la plaque dentaire, les caries et l’inflammation des gencives (parodontite).
  • Le houblon soulage les troubles causés par la tension nerveuse, la migraine et l’indigestion.
  • Pour les personnes stressées, agitées et insomniaques (propriétés sédatives), le houblon peut être un choix intéressant.
  • Le houblon soulage l’arthrite et traite les problèmes liés aux reins.
  • Il réduit le développement du cancer du sein (action des phytooestrogènes) et corrige certains troubles sexuels (éjaculation précoce, absence de libido).
  • Le houblon soulage l’agitation causée par la tension nerveuse, la migraine, l’indigestion et a un effet fébrifuge.
  • En utilisation externe, il tonifie, répare les peaux fragiles et permet de soulager les enflures.
  • Il a des vertus diurétiques, tonifiantes et désinfectantes.
Les secrets du houblon par Sans frontières

Comment utiliser le houblon ?

Le houblon existe sous forme d’Infusions, de poudres, de compléments alimentaires et d’huiles essentielles.

Pour le consommer en infusion : Infuser de 0,5 g à 1 g de strobiles séchés dans 250 ml d’eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Boire cette infusion jusqu’à 3 fois par jour, au besoin.

Quant à la teinture, une prise de 2 ml, 1 à 3 fois par jour est suffisante pour vous soulager.

On trouve aussi le houblon dans des formules de compléments alimentaires comme c’est le cas dans la solution Ménopause d’Actinutrition.


Ménopause pour une ménopause plus confortable

Ménopause d’Actinutrition est une solution complète et équilibrée à base de houblon, de sauge et de pollen, qui soulage les gênes et inconforts liés à la ménopause.

Ménopause pour une ménopause sereine et confortable

Cliquez ici pour en savoir plus


Contre-indications et effets indésirables

Les effets indésirables sont rares et liés à une prise de longue durée : jaunisse, troubles de l’érection, vertiges, fatigue intellectuelle, etc.

En raison de l’action sédative du houblon, il est conseillé de rester vigilant si vous prenez la route après avoir consommé du houblon. Par ailleurs, cette plante vivace peut stimuler l’activité hormonale chez les femmes. Sa consommation est donc contre-indiquée chez les femmes atteintes du cancer du sein ou ayant des antécédents familiaux.

La consommation d’alcool pendant la prise de houblon est déconseillée. On recommande de cesser l’utilisation du houblon au moins 14 jours avant toute intervention chirurgicale. Les personnes souffrant de dépression ou de troubles bipolaires ne doivent pas prendre du houblon, sans avis médical.

Attention, la bière n’a pas les mêmes propriétés et ne saurait se substituer aux cônes de houblon séchés…

Connaissez-vous d’autres bienfaits du houblon ? Dites-le-nous en commentaire.

Facebook Comments

Postez votre commentaire