La crème de la crème des probiotiques

Pas de fausse modestie : on est fiers de notre nouvelle solution Ultra Probiotiques. C’est le produit idéal pour assurer l’équilibre du microbiote, améliorer la santé digestive et apporter un avantage décisif sur le plan immunitaire. Alors on vous raconte sa conception…

Si vous suivez les aventures d’Actinutrition depuis un certain temps, vous savez certainement qu’on n’est pas des débutants en matière de probiotiques. Ces dernières années, notre formule Multifloro Probiotiques a rencontré pas mal de succès sur le plan de la santé intestinale et le renforcement du système immunitaire.

Sur le plan de la pédagogie, nous avons aussi multiplié les conférences, les podcasts, les articles et les interviews pour vous informer sur l’importance majeure du microbiote (tous les micro-organismes, bactéries et levures, ayant des effets positifs sur notre santé) localisé dans le côlon et la partie terminale de l’intestin grêle.

Cette population bactérienne intervient dans la digestion des aliments, l’assimilation des nutriments (vitamines, oligo-éléments…) et la transformation des aliments. Elle joue aussi un rôle au niveau de la sécrétion de substances biochimiques qui influencent l’activation ou la mise en sommeil de certains de nos gènes.

Trouver la formule qui mettra tout le monde d’accord

Pour élaborer notre nouveau complément alimentaire en ferments lactiques, on s’est donc mis la pression. On a placé la barre très haut pour trouver la formulation la plus technique, la plus complète et la plus efficace pour remplir trois missions simultanément :

  • Favoriser l’équilibre de la flore intestinale,
  • Améliorer la santé digestive,
  • Apporter un avantage décisif sur le plan immunitaire.

Trouver la bonne combinaison de souches probiotiques pour cette nouvelle solution n’a pas été une mince affaire. Il fallait combiner deux impératifs : la variété et la complémentarité des souches.

Déterminer la variété appropriée de souches bactériennes est l’une des clés de la formule d’un excellent complément en probiotiques. Or des études ont montré que les personnes en meilleure santé sont généralement celles qui ont la plus grande diversité d’espèces bactériennes dans leurs intestins.

La bonne formulation doit associer des souches bactériennes qui fonctionnent en synergie. L’objectif est de créer un environnement qui favorise la croissance de souches bénéfiques et retarde le développement de souches nuisibles ou pathogènes.

Dans le microbiote, un changement environnemental déterminant ne peut pas se produire en se contentant d’ajouter une ou deux souches. Il faut intégrer des souches distinctes, idéalement 7 ou 8, qui vont fonctionner de manière complémentaire (et ne pas entrer en compétition les unes avec les autres).

Les bactéries lactiques sont les principales souches probiotiques. Leur nom vient du fait qu’elles produisent toutes de l’acide lactique. Elles comprennent 3 grandes familles : les lactobacilles (bactéries du genre Lactobacillus), les bifidobactéries (bactéries du genre Bifidobacterium) et les streptocoques (bactéries du genre Streptococcus).

Ce sont ces souches-là qui servent par exemple à la production des yogourts (Lactobacillus bulgaricus, Streptococcus thermophilus) ou dans la choucroute.

C’est quoi le bon nombre d’UFC : 5, 20 ou 300 milliards ?

Lorsqu’on compare les différentes marques de probiotiques, on passe allègrement de 5 ou 10 milliards à 60 milliards d’UFC. UFC est l’acronyme d’Unité Formant Colonie, c’est-à-dire le nombre précis de micro-organismes présents dans une solution. Aux Etats-Unis, on a même vu des produits affichant fièrement jusqu’à 300 ou 400 milliards d’UFC !

Cette surenchère est-elle bien sérieuse ou est-ce plutôt un effet d’annonce ? Le « plus » est-il la garantie du « meilleur » en termes d’efficacité des probiotiques ? Et comment peut-on sérieusement passer de 5 à 300 milliards d’UFC d’un produit à l’autre ? D’une marque à l’autre ?

Cette course effrénée part d’un grand malentendu. En France, la réglementation demande d’indiquer le nombre d’UFC par prise quotidienne.

Or ce n’est pas forcément le cas ailleurs où certains fabricants préfèrent afficher le nombre d’UFC par gramme de produit, et non pas par dose quotidienne. Avec cette simple astuce, la quantité d’UFC affichée sur la boîte est alors artificiellement multipliée par 20 ou 30 fois.

En réalité, selon la plupart des études cliniques récentes, les souches de probiotiques les plus communes, les lactobacilles et les bifidobactéries révèlent une efficacité à partir de quelques centaines de millions (disons un petit milliard) d’UFC par jour en fonction de la nature des troubles digestifs à traiter.

Par ailleurs, le nombre de bactéries sur l’étiquette n’est pas le meilleur critère de choix. Les bactéries comptent parmi les organismes vivants qui se répliquent le plus rapidement. Dans un environnement chaud et humide comme le milieu intestinal, les bactéries se développent de manière exponentielle en quelques heures seulement.

Quand on choisit un complément en probiotiques, il est beaucoup plus judicieux de s’assurer de deux aspects essentiels :

  • Le conditionnement des probiotiques doit être parfaitement hermétique (et la date d’utilisation toujours valable) pour garantir que les bactéries soient encore vivantes lorsque vous ouvrez le flacon.
  • La gélule doit être gastro-résistante pour que les bactéries puissent survivre à l’exposition acide dans l’estomac et aux sécrétions alcalines du pancréas. Pour jouer leur rôle, les bactéries doivent être en vie lorsqu’elles arrivent à l’extrémité de l’intestin grêle et dans le côlon.

Ultra Probiotiques pour assurer l’équilibre du microbiote
Avec 8 souches de bactéries et 40 milliards d’UFC, Ultra Probiotiques maintient l’équilibre de la flore intestinale, améliore la santé digestive et apporte un avantage décisif sur le plan immunitaire.

Avec 8 souches de bactéries et 40 milliards d'UFC, Ultra Probiotiques.maintient l'équilibre de la flore intestinale, améliore la santé digestive et apporte un avantage décisif sur le plan immunitaire.

Cliquez ici pour en savoir plus


Ce que contient la formule finale d’Ultra Probiotiques

En concevant Ultra Probiotiques, nous avons donc sélectionné les souches les plus actives pour favoriser l’équilibre interne de notre microbiote intestinal. Nous avons retenu les 8 souches de ferments lactiques les plus complémentaires. Chacune d’entre elles a sa raison d’être dans la formule d’Ultra Probiotiques :

  • Lactobacillus rhamnosus (8 milliards UFC/jour) préserve des diarrhées liées à la prise d’antibiotiques.
  • Lactococcus lactis (8 milliards UFC/jour) renforce le système immunitaire en libérant des antigènes qui soutiennent l’immunité des muqueuses contre les agents pathogènes des voies respiratoires.
  • Lactobacillus casei (6 milliards UFC/jour)  aide à réduire l’inflammation du système digestif et protège contre d’autres bactéries néfastes, comme la Salmonella typhimurium.
  • Lactobacillus plantarum (6 milliards UFC/jour) a des bienfaits sur le syndrome de l’intestin irritable et aurait (encore à l’étude) un effet protecteur contre les infections intestinales.
  • Bifidobacterium lactis (4 milliards UFC/jour) contribue au bon fonctionnement du système digestif quand on l’associe à une alimentation équilibrée et un mode de vie sain.
  • Lactobacillus acidophilus (4 milliards UFC/jour) atténue les symptômes de diarrhée, de crampes abdominales et de vomissements chez des patients intolérants au lactose.
  • Lactobacillus paracasei (2 milliards UFC/jour) a des propriétés anti-inflammatoires, anti-allergiques et améliore la santé intestinale.
  • Streptococcus thermophilus (2 milliards UFC/jour) aide à prévenir le syndrome de l’intestin irritable et la constipation

Des ajouts déterminants à la formule

Pour qu’une formule soit bien absorbée par l’organisme, il convient alors d’y intégrer des cofacteurs d’assimilation et des éléments qui facilitent le processus.

Nous avons ainsi ajouté de la levure de bière (Saccharomyces cerevisiae) qui est également un probiotique qu’on trouve couramment dans les produits alimentaires. Elle est constituée de champignons microscopiques qui ne sont pas pathogènes. Ces micro-organismes digèrent les sucres et l’amidon des céréales et créent un milieu riche en protéines et en vitamines.

Pour augmenter encore l’efficacité d’Ultra Probiotiques, nous avons couplé un acide aminé essentiel, la L-Glutamine, qui favorise la bonne intégration des souches bactériennes. Elle stimule la reperméabilisation de l’intestin, ce qui permet une meilleure fixation de la colonie bactérienne sur la partie terminale de l’intestin grêle.

Enfin nous avons ajouté, notre cœur de formule exclusif, la biotechnologie ACE, pour favoriser l’assimilation d’Ultra Probiotiques dans l’organisme. La Coenzyme Q10 permet de soutenir le travail des mitochondries qui fournissent l’énergie nécessaire (ATP) à l’ensemencement et à la fixation de toutes les souches bactériennes.

Enfin, des vitamines du groupe B, des sels minéraux majeurs (calcium et magnésium) et des oligo-éléments essentiels (manganèse et sélénium) participent au bon travail de tous ces micro-organismes, si favorables à notre santé, lorsque leur population est parfaitement équilibrée.

Nos recommandations

Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous proposer cette formule naturelle, complète et technique, qui assure le maintien d’une flore microbienne équilibrée et répond à toutes les exigences métaboliques d’assainissement du microbiote. C’est une clé essentielle pour ouvrir en grand la porte de la prévention et de la Pleine-Santé !

Le flacon d’Ultra Probiotiques contient 60 gélules pour un programme d’un mois. Nous conseillons de prendre une gélule avant le petit-déjeuner et une autre avant le repas du soir, toujours avec un verre d’eau.

Ce complément ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré. On doit le consommer dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Ultra Probiotiques se conserve au frais, au sec et à l’abri de la lumière. On doit le tenir hors de la portée des enfants.

Facebook Comments

Laisser un commentaire