garder la ligne

8 astuces pour ne pas prendre 2 kg le soir du réveillon

C’est le rendez-vous de l’année ! Sapins, santons, cotillons et buffet à volonté… Noël est une période qui génère des attentes réjouissantes mais aussi du stress lié à la gueule de bois et à la prise de poids à venir. Comment faire pour bien passer le cap du réveillon et garder la ligne ?

Pendant les fêtes, on peut se laisser aller sur les gâteaux, la charcuterie, la viande… Mais on risque d’en pâtir plus tard et prendre du poids si on n’arrive pas se contrôler. Les périodes de fêtes sont les moments où on a tendance à consommer plus gras, plus sucré, plus salé… sans parler de l’alcool qui va couler à flot.

Au-delà des retrouvailles familiales, des choix de cadeaux, la grande question qu’on se pose est : vais-je réussir à garder la ligne et éviter de prendre deux ou trois kilos pendant cette période d’excès caloriques répétés ?

En effet, la majorité des Français craignent de prendre du poids à Noël et, selon une enquête d’Harris Interactive en 2015, 66 % de nos concitoyens imaginent qu’il est inévitable de prendre entre un et deux kilos pendant la dernière semaine de l’année.

Selon plusieurs études recoupées par le magazine Slate, effectivement un peu en fin d’année mais… on prend moins d’un kilo en moyenne. Néanmoins, il ne faut pas en profiter pour multiplier les écarts quand le repas le plus long de l’année commencera.

L’heure est donc à la mesure. Pour mettre toutes les chances de votre côté et passer la fin d’année dans de bonnes conditions, il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

Alcool : l’alternance

Voici quelques conseils simples qui vous aideront, le soir du réveillon, à éviter certains excès inutiles et regrettables afin de garder la ligne.

Alternez toujours un verre d’eau et un verre d’alcool (vin, champagne…). Vous assurerez ainsi une bonne hydratation à votre organisme. Le champagne, notamment, est diurétique. Il augmente l’élimination rénale.

Si vous en reprenez un verre dès que vous avez soif, vous entrerez dans un cercle vicieux. Mieux vaut boire un verre d’eau avant de reprendre du champagne. Ainsi, vous réserverez l’alcool au plaisir et à la convivialité.

Si vous assistez à un buffet, évitez de grignoter sans contrôle. Il est très difficile de savoir exactement ce que l’on mange lorsqu’on picore pendant toute une soirée. Alors essayez de trouver une assiette et servez-vous une portion raisonnable.

Si vous avez mangé beaucoup de féculents au cours du repas (pommes de terre, riz, pain…), contentez-vous d’une petite part de gâteau sucré. A l’inverse, si vous êtes très gourmand, ayez la main légère avec les pommes sautées et le pain afin de pouvoir vous lâcher sur le dessert.

On évite d’enchaîner pour garder la ligne !

Efforcez-vous de ne jamais enchaîner deux gros repas sur une durée de 12 heures. Votre organisme peut « encaisser » un repas d’exception, abondant, sucré, gras et arrosé. Mais si vous recommencez trop rapidement, il aura du mal à suivre.

Votre digestion s’en ressentira et il aura tendance à stocker tout ce qu’il n’utilise pas sur le moment. Alors choisissez le repas qui vous satisfait le plus (réveillon ou déjeuner du lendemain midi), et faites attention au cours de l’autre.

Faites une place aux légumes. Les repas festifs mettent plutôt l’accent sur les aliments protéinés (voir ci-dessus), ou les desserts gras et sucrés. Pour limiter leur impact négatif sur l’organisme, efforcez-vous de faire une place aux légumes : la salade verte qui accompagne le foie gras, les haricots verts sautés dans le jus de la dinde

Faites une balade après le repas. Une demi-heure de marche après un gros repas produit un « massage » des organes contenus dans la cavité abdominale, ce qui améliore la digestion et l’assimilation. Cet exercice, qui n’a pas besoin d’être «sportif», améliore aussi l’élimination des déchets métaboliques.


Wakapoudre, le modérateur d’appétit en poudre

Wakapoudre est un modérateur d’appétit à base d’algues wakamé, de fibres d’acacia et de racines de topinambour à saupoudrer directement sur les aliments pour contrôler son appétit et être plus vite rassasié.

Compléments minceur Wakapoudre

Cliquez ici pour en savoir plus


A partir du 24 décembre au soir, l’heure n’est plus au régime, aux privations, aux calories… Oubliez ces contraintes ! Mais donnez-vous d’autres objectifs pour cette semaine qui se terminera avec le réveillon du 31 décembre.

Côté alcools…

C’est le grand ennemi des fêtes. Il est responsable des lendemains difficiles, des kilos sur la balance, des envies irrépressibles de sucre en fin de soirée… Voici comment le gérer

1- Commencez toujours votre repas par un verre d’eau, que vous boirez avant de consommer la moindre goutte d’alcool. Votre système digestif sera moins agressé.

2- Continuez tout au long de la soirée : buvez toujours un verre d’eau entre deux verres d’alcool. Vous diminuerez ainsi, sans faire d’effort, la quantité d’alcool que vous consommerez au cours de la soirée ou du déjeuner. Car l’alcool est diurétique, et l’augmentation de l’élimination rénale donne soif.

L’eau étanchera cette soif mieux que le vin ou le champagne vers lesquels votre organisme vous pousserait si vous ne lui apportiez pas assez d’eau.

Ce système est beaucoup efficace que le comptage des verres qui entraîne forcément des transgressions (allez, encore un petit !) et une culpabilité le lendemain matin lorsqu’on se réveille avec la bouche sèche et les tempes battantes.

3- Pas d’alcools forts en début de soirée. Commencez par du vin ou du champagne. Plus tard dans la soirée, lorsque vous aurez déjà commencé à manger, vous pourrez exceptionnellement vous frotter aux alcools plus forts (si vous aimez vraiment ça !).  Votre organisme les supportera mieux. Mais ne tombez pas dans l’excès et continuez à boire un verre d’eau entre deux verres d’alcool.

Comment ne pas grossir pendant les fêtes de fin d’année ? Par Savoir Maigrir

Côté alimentation…

Tout ce qui est difficile à digérer et préjudiciable à l’équilibre pondéral est rassemblé pendant cette période : on mange plus gras, plus sucré, plus salé… Cette fois encore, ne partez pas avec en tête de résister et de vous priver.

Au mieux, vous passeriez des fêtes grisâtres. Au pire, vous vous laisseriez aller et vous ressentiriez une culpabilité pénible le lendemain. Mieux vaut suivre ces règles simples.

4- Commencez par manger les aliments les plus digestes. Dégustez un peu de salade avant le foie gras, un peu de légumes avant le gigot, un peu de roquette avant le fromage…

Tout naturellement, vous mangerez moins des plats plus lourds, et ce sera toujours ça de gagné pour votre système digestif et votre poids.

Sans compter que ces denrées plus digestes seront traitées à leur rythme, sans devoir attendre que les autres plats, plus gras ou sucrés, aient été digérés.

5- Essayez de privilégier les légumes en accompagnement des viandes et des poissons. Sauf, bien sûr, si l’on vous sert des produits délicieux dont vous vous privez à longueur d’année.

Mais même dans ce cas, ajoutez-y à une portion de légumes ou de salade verte. Cela abaissera l’index glycémique de votre gratin de pommes de terre ou de votre purée de marrons aux truffes.

6- Côté viandes, volailles, poissons ou coquillages, ne vous faites pas trop de souci. Ce sont des aliments protéinés qui contribuent à maintenir l’index glycémique de votre repas dans une fourchette raisonnable.

7- Faites la part des choses entre l’excès de gras et l’excès de sucre. Le second est le plus préjudiciable à la fois pour garder la ligne et préserver la santé. Le premier l’est seulement à votre digestion.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut ne pas faire trop d’excès dans les deux catégories. Vous avez envie de manger le délicieux Saint-Honoré que vous avez aperçu dans la cuisine familiale ?

Evitez la mayonnaise avec le homard. A l’inverse, si vous n’êtes pas très « bec sucré », vous pouvez vous servir de la sauce avec la dinde farcie.

8- Et prenez votre temps ! Rappelez-vous : il faut 20 mn pour que les messages de satiété arrivent jusqu’au cerveau. Si vous vous ruez sur les petits fours ou sur l’entrée sans prendre le temps de déguster (c’est vrai, vous mourrez de faim !), vous risquez de manger trop dès le début du repas ou de la soirée.

Alors faites une pause toutes les 5 minutes pour guetter les réactions de votre organisme. Vous n’avez plus faim mais vous avez décidément envie de goûter ce Saint-honoré ? Servez-vous une petite part et faites une pause après.

Et surtout, n’oubliez pas de mâcher longuement. Une autre manière de limiter les quantités ingurgitées et garder la ligne.


Actinutrition vous offre gratuitement

Les 30 meilleures plantes pour maigrir

30 plantes à connaître pour garder la ligne

– La phytothérapie pour perdre du poids,
– Les plantes drainantes et détox,
– Les plantes brûle-graisses,
– Les plantes coupe-faim.
Demandez votre livre-cadeau


Bonus : (Fausse) mousse de foie gras

Ingrédients pour 8 personnes

  • 450 g de foie de poulet et de canard
  • Porto
  • 1/2 l de bouillon de volaille
  • 250 g de beurre
  • 2 cuillères à café de Cognac
  • sel, poivre

Préparation

1- Dans une jatte, déposer les foies de volaille et de canard dénervés et les recouvrir de Porto.
2- Les laisser macérer une nuit puis les faire pocher 12 min dans le bouillon de volaille et 10 cl de Porto.
3- Égoutter et passer au mixeur avec le beurre et le Cognac.
4-Assaisonner et répartir la préparation dans des moules individuels en silicone ou bien dans un moule cylindrique.
5- Laisser prendre au réfrigérateur durant 12 h.
6- Démoulez avant de servir et coupez éventuellement la mousse à la manière de médaillon de foie gras.

Avec tous ces conseils judicieux et pratiques, vous allez forcément passer le cap des fêtes avec une grande facilité sans prendre rapidement du poids.

Et vous, comment arrivez-vous à gérer votre alimentation durant les fêtes et garder la ligne ? Dites-le nous en commentaire.

Facebook Comments
Fiche de synthèse
8 astuces pour ne pas prendre 2 kg le soir du réveillon
Titre
8 astuces pour ne pas prendre 2 kg le soir du réveillon
Description
C’est le rendez-vous de l’année ! Sapins, santons, cotillons et buffet à volonté… Noël est une période qui génère des attentes réjouissantes mais aussi du stress lié à la gueule de bois et à la prise de poids à venir. Comment faire pour bien passer le cap du réveillon ?
Auteur
Editeur
Logo

Postez votre commentaire