défenses immunitaires - éviter le rhume et la grippe

5 conseils pour passer l’hiver sans rhume

La saison froide est là, les virus aussi ! Éternuements, nez bouché, maux de gorge, fièvre… C’est le cauchemar habituel qui arrive avec l’hiver : la période du gros rhume fait son grand retour. Ce serait malin de profiter de quelques moyens efficaces pour passer à travers (pour une fois). 

Reniflements, écoulements nasals, éternuements, frissons, fièvre… et rhume ! C’est le cycle infernal qu’on vit chaque hiver malgré toutes les précautions d’usage. Cet hiver sera certainement meilleur pour vous, si vous suivez les recommandations de nos experts. 

En effet, il existe des remèdes naturels et des techniques efficaces qui vous permettront de renforcer votre système immunitaire et d’échapper aux virus agressifs et autres bactéries qui vous veulent du mal. 

Notre système immunitaire est un dispositif complexe. Pourtant, les outils permettant de lui rendre sa pleine puissance sont simples et faciles à intégrer dans la vie quotidienne. Avec une seule contrainte : c’est dans tous ces domaines qu’il vous faudra agir en même temps si vous voulez conserver tout l’hiver un système immunitaire actif et sûr !

1. Nourrissez votre système immunitaire pour un hiver sans rhume

Comme le reste de votre corps, vos cellules immunitaires ont besoin d’énergie pour un hiver sans rhume. Celle-ci leur est fournie par le sucre, qu’il vaut mieux puiser dans les céréales complètes et les légumineuses.

L’organisme utilise aussi certains acides aminés, constituants des protéines, pour fabriquer les indispensables substances messagères (interleukines, interféron…) ainsi que les globules blancs eux-mêmes. Préférez celles des volailles, peu grasses, et les produits de la mer qui contiennent davantage de « bonnes » matières grasses.

La vitamine C est étroitement associée à l’immunité. Elle stimule globalement la réponse immunitaire en augmentant la production des lymphocytes et des anticorps. Vous la trouverez dans les agrumes, les kiwis, les légumes verts à feuille… Vous pouvez aussi faire une cure de vitamine C aux changements de saison pour éviter les petites infections courantes. Préférez alors la vitamine C naturelle (tirée de l’acérola, du cynorrhodon ou de l’argousier) car elle est associée à des flavonoïdes qui améliorent son efficacité.

Les vitamines B participent toutes, peu ou prou, aux réponses immunitaires : la B 2 favorise la croissance cellulaire, la B 5 stimule la production des anticorps, la B 12 contribue à la synthèse des messagers… Certaines se puisent dans les céréales complètes, d’autres dans les poissons gras ou les légumes verts à feuilles… Autant dire qu’il faut privilégier une alimentation variée pour les obtenir toutes.

Les sels minéraux et oligo-éléments ne sont pas en reste : le zinc est indispensable à la production des globules blancs et des anticorps, le cuivre est un anti-infectieux bien connu.

Pour bien nourrir vos défenses et profiter d’un hiver sans rhume, inutile de vous focaliser sur tel ou tel nutriment. Ils sont bien trop nombreux ! Essayez plutôt d’adopter une alimentation fraîche et variée, incluant des céréales complètes, des légumes de couleurs variées (chacun apporte son lot de bons nutriments), des fruits frais et secs, des volailles, des produits de la mer… Ainsi que des yaourts pour entretenir votre flore intestinale qui participe à l’état de vos défenses.

N’oubliez pas les épices et les aromates qui stimulent l’immunité : le gingembre tonifie les défenses (notamment contre les virus) et possède un fort pouvoir anti-inflammatoire ; le laurier, le thym et le romarin renferment des substances antiseptiques ; le persil est très riche en vitamine C ; le basilic, le safran et le piment protègent contre les parasites intestinaux. Préférez les cuissons douces qui préservent les nutriments fragiles (vapeur, four doux, étouffée…).

Pour ne courir aucun risque, surveillez aussi l’hygiène de votre cuisine : lavez soigneusement votre plan de travail chaque jour avec un peu de vinaigre d’alcool dilué dans de l’eau chaude ; nettoyez à fond votre frigo deux fois par mois (les microbes adorent son atmosphère humide et close). Rincez soigneusement vos fruits et légumes lorsque vous ne les épluchez pas. Et avant de vous mettre aux fourneaux, lavez-vous les mains. Un geste banal, qui évite 80% des propagations infectieuses.

2. Bougez-vous pour un hiver sans rhume !  

L’activité physique stimule la circulation sanguine, accélérant ainsi la diffusion des cellules immunitaires dans l’organisme, et stimule de nombreuses réactions de défense. Mais attention : si vous y mettez trop d’ardeur, son effet se retournera contre vous et votre immunité risque de flancher.

Alors, une fois encore, privilégiez la régularité (trois fois par semaine). Pratiquez une activité qui vous fait plaisir et vous demande des efforts mesurés. La marche est l’activité reine, mais vous pouvez aussi pratiquer le vélo ou la natation…

3. Faites confiance aux images mentales

Nous l’avons dit : le stress, la tension nerveuse et les émotions violentes perturbent les défenses. Pour les éviter et bénéficier d’un hiver sans rhume, offrez-vous des plages de détente et associez à votre relaxation des images mentales.

Le cancérologue américain Carl Simonton fut l’un des premiers, dans les années 1980, à faire pratiquer la visualisation à ses patients cancéreux dans le but de stimuler leur immunité. Avec des résultats étonnants. Alors lorsque vous vous relaxez, imaginez vos globules blancs sous la forme qui vous convient (des petits soldats, des animaux qui grignotent les microbes…) pour les aider à faire leur travail.


Actibox Immunité-Carences-Allergies

Cette Actibox inclut 4 de nos meilleures formules phyto qui vont agir en synergie avec, pour chacune, un objectif précis. Elle contient aussi la Masterclass Immunité du Dr Yann Rougier ainsi qu’un E-book de 120 pages pour booster vos défenses immunitaires.

Cliquez ici pour en savoir plus


4. Optez pour les plantes et les antibiotiques naturels

L’échinacée, par exemple, soutient les défenses immunitaires. Le shiitaké est un champignon venu d’Asie qui possède de puissants effets immunostimulants. Les stimulants généraux, comme le gingembre et le ginseng, contribuent également à tonifier les défenses immunitaires. A prendre en gélules, en cures de trois semaines, trois ou quatre fois par an dont une au début de l’hiver.

La propolis, une substance sécrétée par les abeilles pour protéger la ruche, possède des effets antibiotiques importants. On trouve aujourd’hui, dans les pharmacies, parapharmacies et boutiques de produits diététiques, de nombreux produits à base de propolis : pastilles à sucer, sirops, pommades… Ils s’attaquent directement aux germes qui envahissent la gorge et le nez en cas d’infection hivernale.

Les bienfaits de la Propolis, un des produits de la ruche par Minute Naturo

5. N’oubliez pas les huiles essentielles

Elles ont toutes des vertus antiseptiques, plus ou moins marquées : la cannelle, l’origan, la sarriette, la ravintsare, l’eucalyptus… Chacune possède une sphère d’action privilégiée.

Pour les prendre par voie orale, il faut suivre les prescriptions d’un thérapeute spécialisé qui saura trouver l’huile essentielle et la dose qui conviennent à votre cas. Mais vous pouvez les utiliser en friction, en massage, et surtout en diffusion dans la maison ou au bureau.

Les microbes d’hiver (virus ou bactéries) se transmettent volontiers de manière aérienne : on les respire. Les diffusions d’huiles essentielles les « tuent » avant que vous ayez eu le temps de les ingérer. Une solution très efficace pour couper court à la contagion lorsqu’il y a un malade à la maison !

Pensez aussi aux inhalations (3 à 4 gouttes dans un bol d’eau très chaude dont on respire la vapeur), voire à l’inhalation express qui consiste à respirer à même le flacon au cours de la journée.

Un remède naturel pour un hiver sans rhume

  1. On commence par faire bouillir de l’eau. 
  2. Ensuite, on la verse immédiatement dans un bol et on y ajoute des huiles essentielles.
  3. On met un torchon ou une serviette propre sur la tête, et on respire l’air le plus chaud possible par le nez pour que le traitement soit efficace.
  4. On inhale 10 minutes par une narine et ensuite par l’autre jusqu’à ce que la température monte à la surface des narines ou à une zone assez profonde pour attaquer les virus.
  5. Une fois l’inhalation terminée, on se lave soigneusement les mains avec du savon et on veille également à jeter tous les mouchoirs en papier dont on s’est servi pour empêcher la propagation des virus.  

En conclusion,

On peut passer un meilleur hiver en stimulant ses défenses immunitaires par la mise en pratique de ces quelques astuces : une alimentation riche en céréales et légumineuses, la consommation de fruits et légumes, la pratique d’exercices physiques ou relaxants, l’utilisation de plantes comme le gingembre et le ginseng, ainsi que l’inhalation d’huiles essentielles comme la cannelle et l’origan. 


Actinutrition vous offre gratuitement

Le Petit Guide Malin des défenses immunitaires

Le Petit Guide Malin de l'Immunité
  • Les remèdes naturels pour consolider son immunité,
  • Les techniques essentielles pour protéger ses défenses naturelles,
  • Les aliments à privilégier pour soutenir le système immunitaires,
  • Les plantes anti-virales et anti-bastériennes les plus efficaces.

Demandez votre livre-cadeau


Connaissez-vous d’autres remèdes naturels contre le rhume ? Nous sommes impatients de vous lire en commentaires.

Nos derniers articles sur l’immunité :

Facebook Comments
Fiche de synthèse
5 conseils pour passer l'hiver sans rhume
Titre
5 conseils pour passer l'hiver sans rhume
Description
L’hiver est là, les virus aussi ! Éternuements, nez bouché, maux de gorge, fièvre… C’est le cauchemar habituel qui arrive avec la saison froide. La période des gros rhumes fait son grand retour et ce serait malin de profiter de quelques moyens simples et efficaces pour passer à travers (pour une fois).
Auteur
Editeur
Logo

Postez votre commentaire