meilleurs aliments acidifiants

Quels aliments alcalinisants doit-on consommer ?

L’excès d’acidité dans l’organisme est à l’origine de nombreuses maladies comme les crises de gouttes, l’ostéoporose ou la bronchite. Les aliments alcalinisants peuvent vous aider à rééquilibrer le côté acidifiant de l’alimentation moderne ! Encore faut-il les connaître…

La notion d’équilibre acido-basique de l’organisme intéresse de plus en plus les chercheurs. Il faut dire que depuis plusieurs dizaine d’années, cet équilibre essentiel à la vie a été rompu.

De nombreux facteurs en sont à l’origine. Parmi ceux-ci l’un d’entre eux nous intéresse particulièrement… c’est la nutrition. Mais le stress, les pensées négatives, l’agressivité et les excès de toutes sortes favorisent également cette acidification de l’organisme.

L’alimentation moderne est devenue bien trop acide. Par cette rupture d’équilibre, de nombreuses pathologies peuvent se déclencher parmi lesquelles :

  • Crises de gouttes, rhumatismes, ostéoporose….
  • Renvois acides (régurgitations), brûlures d’estomac, ulcères,
  • Calculs rénaux et vésicaux,
  • Rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques – maux de tête et migraines,
  • Affaiblissement du système immunitaire,
  • Fatigue et manque constant d’énergie,
  • Dépression, de la nervosité, de l’irritabilité.

Et cette liste n’est même pas exhaustive !

Des aliments alcalinisants pour éviter l’acidose

Il est donc temps de surveiller de se préoccuper de cet équilibre essentiel. L’acidose (c’est ainsi que l’on appelle un excès d’acide) peut survenir de plusieurs façons. Le corps peut de lui-même fabriquer trop d’acides, c’est l’évacuation qui peut être déficiente, mais il se peut aussi que les apports d’aliments acidifiants se fassent en excès.

On mesure l’acidité avec une unité appelée le pH :

  • Entre 0 et 7 de pH nous sommes dans le domaine des acides.
  • 7 est le PH neutre.
  • Entre 7 et 14 nous sommes dans le domaine des bases.

Le corps a besoin des deux types d’aliments. Cependant les aliments alcalinisants (ou basifiants) devraient toujours prédominer. Il est donc primordial de rééquilibrer ses repas avec des aliments bien choisis.

C’est pourquoi nous vous proposons ci-dessous un tableau des aliments alcalinisants et acidifiants pour mieux vous y retrouver.

La première chose à retenir est que le goût n’est pas synonyme de saveur acide… le meilleur exemple en est le citron qui est alcalinisant !

Quels sont les aliments acidifiants ?

  • Protéines animales : toutes les viandes, poissons, crustacées, le beurre, le saindoux, les fromages fermentés.
  • Boissons : les alcools, le café et les thés du commerce.
  • Céréales et légumes secs : tous les légumes secs (pois chiche, lentilles, haricots rouges…) sauf le soja. Toutes les céréales (y compris leurs dérivés : pâtes, pain…) sauf l’orge.
  • Fruits (frais ou secs) : aucun sauf l’abricot et la prune.
  • Fruits oléagineux et graines : tous les fruits oléagineux (noix de cajou, cacahuètes, noix de pécan, noix…) sauf les amandes et les noix du Brésil.
  • Légumes : l’asperge, l’artichaut, les choux de Bruxelles, le cresson, la rhubarbe, les tomates et les oignons.
  • Matières grasses : les huiles végétales raffinées.
  • Produits sucrés : les bonbons, le miel, le sirop d’érables, la saccharine, les boissons sucrées, le sucre, le chocolat
  • Assaisonnements : vinaigres du commerce, les produits chimiques…
L’équilibre acido-basique et l’alimentation avec Odile Chabrillac, naturopathe (Projet Santé)

Les meilleurs aliments alcalinisants

  • Protéines animales : le lait.
  • Boissons : les jus de légumes, les jus de fruits frais, les thés verts, le kombucha, les infusions de plantes.
  • Céréales et légumes secs : graines de soja, produits dérivés du soja et l’orge.
  • Fruits (frais ou secs) : tous sauf l’abricot et la prune.
  • Fruits oléagineux et graines : amandes, noix du Brésil, châtaignes, noix de coco, graines de citrouille, graines de sésame, graines de tournesol, graines germées.
  • Légumes : tous les légumes sauf l’asperge, l’artichaut, les choux de Bruxelles, le cresson, la rhubarbe, les tomates et les oignons.
  • Matières grasses : les huiles végétales de première pression à froid.
  • Produits sucrés : aucun
  • Assaisonnements : le vinaigre de cidre, le sel de mer, les épices comme la cannelle, le curry, le gingembre, le tamarin

Équilibre Acide-Base pour régénérer votre capital santé

Équilibre Acide-Base est un complément alimentaire à base de vinaigre de cidre et de citrate de magnésium qui permet un rééquilibrage acido-basique progressif de tout l’organisme.

Cliquez ici pour en savoir plus


Pour aller plus loin dans votre exploration des aliments acidifiants et basifiants, nous vous invitons à consulter le classement des aliments selon leur indice PRAL que nous mettons à votre disposition.

L’Indice PRAL (en anglais : Potential Renal Acid Load) mesure le potentiel acidifiant ou alcalinisant des aliments. Selon cet indice, les aliments à valeur positive ont un potentiel acidifiant, et ceux à valeur négative un potentiel alcalinisant.

Facebook Comments
Fiche de synthèse
Quels aliments alcalinisants doit-on consommer ?
Titre
Quels aliments alcalinisants doit-on consommer ?
Description
L’excès d’acidité dans l'organisme est à l'origine de nombreuses maladies comme les crises de gouttes, l'ostéoporose ou la bronchite. Les aliments alcalinisants peuvent vous aider à rééquilibrer le côté acidifiant de l'alimentation moderne ! Encore faut-il les connaître…
Auteur
Editeur
Logo

Postez votre commentaire