respiration anti douleur

Respiration anti douleur : comment la pratiquer ?

La respiration est l’une des techniques anti douleur les plus efficaces. De nombreux spécialistes s’accordent à penser que dans certains cas, elle est préférable à la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires. Voici le protocole de la respiration anti douleur.

Lorsqu’on souffre d’une douleur chronique de type articulaire ou musculaire, il faut pouvoir chaque jour “déstocker” le stress emmagasiné dans l’organisme.

C’est l’objet de cette respiration anti douleur issue de travaux en neurosciences appliquées. Le Dr Yann Rougier, médecin-spécialiste et neurobiologiste, la propose comme un outil-de-santé essentiel pour moins souffrir et “mieux guérir” dans le cadre de sa Masterclass Fibromyalgie et douleurs articulaires.

Comment fonctionne la respiration anti douleur ?

Elle va agir directement sur le rythme respiratoire qui, fréquemment dans les cas de douleurs chroniques, s’est déréglé, ce qui affaiblit grandement le système nerveux.

On doit toujours expirer plus que l’on inspire : on expulse ainsi plus de gaz carbonique et de déchets que l’on apporte d’oxygène à l’organisme.

Dr Yann rougier

Le bon rythme respiratoire se traduit par une inspiration brève mais ample et une expiration douce et longue. C’est à dire que l’on doit toujours expirer plus que l’on inspire : on expulse ainsi plus de gaz carbonique et de déchets que l’on apporte d’oxygène à l’organisme.

Le Dr Yann Rougier vous propose une Masterclass pour mieux comprendre la fibromyalgie afin de soulager vos douleurs rapidement et guérir durablement !

Asseyez-vous confortablement sur une chaise, les mains posées sur les genoux (paumes vers le bas) ou au niveau des hanches (paumes vers le haut), les épaules détendues et le dos droit (sans forcer la cambrure), le menton légèrement rentré et le regard projeté quelques mètres devant vous. Gardez les jambes parallèles et les épaules ouvertes et détendues.

Le protocole de la respiration anti-douleur

Toute respiration commence par un long soupir de satisfaction et un sourire à inscrire en douceur sur vos lèvres, sans aucune crispation.

  1. Inspirez par les deux narines pendant 3 secondes.
  2. Bloquez votre souffle pendant 3 secondes.
  3. Expirez très doucement par les narines pendant 6 secondes, le plus profondément possible en débutant très lentement et en contractant les abdominaux.
  4. A la fin de cette expiration, détendez votre visage et vos épaules et relâchez vos abdominaux pendant 3 secondes sans respirer. C’est cet espace auquel votre corps et votre souffle ne sont habitués, qui génère une action anti-douleur.
  5. Recommencez à inspirer en douceur par les deux narines pendant trois secondes et poursuivez le même cycle respiratoire. D’abord 3 secondes, puis 3 secondes, 6 secondes, 3 secondes… pendant 3 minutes.

A la fin des 6 secondes d’expiration, lorsque vous cessez de respirer pendant 3 secondes, vous entrez dans une zone sans douleur. La souffrance qui vous obsède depuis longtemps se dissout quelques instants.

4 cycles par jour de respiration

Vous allez effectuer cet exercice respiratoire pendant 3 minutes au réveil, pendant 3 minutes avant le déjeuner, pendant 3 minutes avant le dîner et pendant 3 minutes juste avant de vous coucher.

A chaque cycle respiratoire, vous augmentez votre espace de bien-être. Les effets positifs se font ressentir sur plusieurs heures au bout de quelques jours !

Quand on inspire et qu’on bloque son souffle, le cerveau se concentre essentiellement sur la respiration. Mais quand on expire 6 secondes, on offre au corps une détox en gaz carbonique qui se traduit par une meilleure oxygénation du système nerveux.

Dès que l’on apporte des provisions énergétiques positives au système nerveux ortho- et parasympathique pour le rééquilibrer, on se soigne. On devient alors actrice ou acteur de sa guérison.


Articulations MAX 2900, le nec plus ultra pour les articulations

Articulations MAX 2900 est un complément à base de curcuma, d’harpagophytum (et de 3 autres substances naturelles) qui soulage les gènes musculaires et articulaires et favorise la mobilité.

articulations max complément alimentaire

Cliquez ici pour en savoir plus


Comment développer son espace anti douleur ?

Après quelques semaines d’entraînement, vous pourrez développer un espace anti-douleur encore plus vaste. Vous augmenterez la durée des cycles de la respiration : 4 secondes d’inspiration, 6 de rétention, 8 d’expiration et 6 sans respirer. Prenez votre temps pour progresser.

Avec cette respiration anti douleur, vous avez désormais en main un outil-de-santé pour soulager immédiatement toutes vos sensations douloureuses.

La règle d’or est de pratiquer la respiration anti douleur régulièrement sur les 7 premiers jours. Peut-être même en vous forçant un peu au début ! Dès que vous allez ressentir un bien-être durable s’installer, ces exercices respiratoires deviendront une véritable “pause-bonheur dans votre vie !


Actinutrition vous offre gratuitement

Fibromyalgie et Douleurs Chroniques

69 techniques et astuces performantes pour arrêter de souffrir immédiatement et pour de bon.

  • Les thérapies naturelles et les remèdes qui fonctionnent,
  • Les meilleurs aliments anti-inflammatoires,
  • Les plantes qui soulagent les souffrances,
  • Les exercices anti douleur à pratiquer chez soi.

.
Demandez votre livre-cadeau


Facebook Comments

Laisser un commentaire