quelle multi vitamine prendre

Multivitamines : 6 éléments à retrouver dans une bonne formule

Quand on se sent fatigué ou qu’on ressent le besoin de renforcer ses défenses immunitaires, on s’oriente vite vers des compléments en vitamines et minéraux. Mais le choix des produits semble illimité et, quand on n’y connaît pas grand-chose, il est délicat de prendre une décision éclairée. Quelle multi vitamine prendre pour ne pas faire d’erreur ?

Comment choisir le bon complément en multivitamines ? Quelle multi vitamine prendre pour bien répondre à nos besoins ? Que doit-on absolument vérifier sur l’étiquetage d’un multivitamines avant de l’acheter ?

Rappelons en premier lieu qu’une alimentation variée et équilibrée permet d’apporter tous les nutriments essentiels dont l’organisme a besoin pour un fonctionnement optimal.

Un complément en multivitamines est un bon choix pour optimiser une alimentation peu variée ou lorsqu’une personne est à risque de plusieurs insuffisances ou de carences, à cause d’une maladie par exemple.

A présent, si vous estimez avoir besoin d’une aide supplémentaire et temporaire pour soutenir votre organisme, alors prendre un complément alimentaire en vitamine et sels minéraux peut se révéler pertinent.

A noter que les formulations destinées aux femmes contiennent, en général, plus de fer que celles conçues pour les hommes. Il s’agit de combler ou d’anticiper les pertes liées aux menstruations. Il est d’ailleurs important de garder les multivitamines qui contiennent du fer hors de portée des enfants, car ce minéral peut être dangereux pour eux, même en faible quantité.

Quelle vitamine prendre et quels minéraux chosir ?

Pour déterminer ce que l’on doit pouvoir trouver dans une bonne formule en multivitamines, nous avons interrogé le Dr Yann Rougier, médecin-spécialiste et grand connaisseur de la micronutrition pour lui demander de nous éclairer.

Comment choisir un bon complément et quelle multi vitamine prendre ? Dr Yann Rougier

Dr Yann Rougier : Lorsqu’on choisit de suivre une cure de multi vitamine, la première recommandation est de toujours prendre la gélule au milieu du repas, avec une gorgée d’eau, pour que les micronutriments retrouvent leur contexte habituel et qu’il y ait une sorte d’humanisation de tous ces micronutriments.

1. D’abord les vitamines hydrosolubles

Au niveau de la formulation, on va mettre des vitamines hydrosolubles, la vitamine C et toutes les vitamines du groupe B. Globalement, les vitamines du groupe B qui participent notamment à l’assimilation des sucres, au fonctionnement du système nerveux, et à plein d’autres choses. La vitamine B1 est essentiellement ciblée sur le système nerveux, la vitamine B2 et la vitamine B3 sont très importantes au niveau cellulaire pour la mitochondrie et pour produire la fameuse monnaie d’échange des cellules, l’ATP. La vitamine B5  s’occupe de tout ce qui est pantothénique. La vitamine B6 est liée au sommeil, aux rêves, à la récupération nerveuse et est un cofacteur essentiel du magnésium. La vitamine B8, la biotine pour la peau, la B9 et la B12 qui sont des cofacteurs pour l’assimilation du fer et qui aident à la production d’hémoglobine ; cela concerne notre respiration cellulaire et la fixation de l’oxygène.

Enfin, la vitamine c, puissant antioxydant qui, en même temps, intervient dans des milliers de réactions pour régénérer les organes, les surrénales, la synthèse du collagène, plein de choses incroyables… Donc il faut qu’il y ait toutes les vitamines hydrosolubles.

2. Les vitamines liposolubles

Ensuite, les vitamines liposolubles sont les seules qu’il faut veiller à ne jamais surdoser. En réalité, on a vu que la vitamine E à 20 fois la dose ne fait pas grand-chose mais comme elle se stocke, on a moins tendance à les évacuer rapidement donc on peut parfois les surstocker. Il faut donc veiller à les prendre à des doses normales. Au niveau européen, toutes les formules sont calquées sur un bon dosage des vitamines donc il n’y a pas d’inquiétudes à avoir.

Il faut donc de la vitamine A avec son dérivé le bêta-carotène (qui devient à ce moment-là hydrosoluble), la vitamine E qu’on connaît depuis très longtemps et qui reste essentielle, la vitamine K et la vitamine D. On a démontré récemment que les vitamines K2 et D3 (des sous-classes de ces vitamines) étaient extrêmement importantes pour la prévention de très nombreuses maladies dégénératives.

Donc sans hésiter, voilà un premier « paquet » de micronutriments que l’on doit trouver absolument dans la formule.

3. Les sels minéraux dont on manque le plus

Au niveau des minéraux, on doit retrouver les minéraux essentiels. On est moins carencé en minéraux parce qu’en rajoutant du sel, des herbes, des aromates à nos aliments, on retrouve des minéraux. Mais fondamentalement, il faut un bon dosage en magnésium et pouvoir retrouver également des micronutriments moins connus comme le zinc et le chrome qui est essentiel pour le métabolisme de l’insuline donc le contrôle de la glycémie. Tout est important.

4. Des éléments de biodisponibilité

Enfin, troisième point qui est la clé de différenciation de toutes les formulations, c’est à dire la biodisponibilité. C’est très bien de mettre tous ces micronutriments essentiels dans une gélule mais il faut qu’ils atteignent la cible. Il est donc indispensable d’adjoindre à cette formulation, une sorte de coeur de formule de protection avec des antioxydants et certaines enzymes qui font un petit peu le ménage au niveau des cellules.

5. Des plantes adaptogènes comme le ginseng

J’ai toujours tendance à rajouter des plantes et la plante adaptogène par excellence, c’est le ginseng (ou l’éleuthérocoque) parce que c’est une plante qui donne une sorte de message de régulation au corps donc c’est important.

6. Un facteur d’assimilation comme la L-glutamine

Et si on veut vraiment aller plus loin, on peut rajouter un facteur d’assimilation au niveau digestif pour l’intestin grêle qui assimile tous les micronutriments dans ses villosités. Pour l’apaiser, on peut rajouter une supplémentation en L-glutamine, un acide aminé qui assainit les villosités et leur redonne une grande vitalité. Car elles sont parfois un peu détruites par notre alimentation acidifiante et inflammatoire.

Donc, il faut garder en tête que la micronutrition est une science. On a bien sûr les micronutriments : on fait une belle gélule de micronutriments avec les bonnes doses qui va s’intégrer dans les macronutriments en la prenant au milieu du repas. Ensuite, pendant que cela va circuler dans le tube digestif avec le bol alimentaire, il faut des cofacteurs d’assimilation in situ et donner des outils pour protéger la biodisponibilité au niveau des cellules et, avec tout ça, on a une vraie formule multivitamines de prévention et de pleine santé pour les personnes de 25 à 75 ans.


La solution complète anti-carences

Ultra MultiVitamines est une formule complète (29 nutriments) et totalement biodisponible qui regroupe toutes les vitamines, tous les oligo-éléments essentiels et 3 probiotiques.

En savoir plus sur Ultra MultiVitamines

Facebook Comments
Fiche de synthèse
Multivitamines : 6 éléments à retrouver dans une bonne formule
Titre
Multivitamines : 6 éléments à retrouver dans une bonne formule
Description
Quand on se sent fatigué ou qu'on ressent le besoin de renforcer ses défenses immunitaires, on s'oriente naturellement vers des compléments en vitamines et minéraux. Mais le choix des produits semble illimité et, quand on n'y connaît pas grand-chose, il est délicat de prendre une décision éclairée. Quelle multi vitamine prendre pour ne pas faire d’erreur ?
Auteur
Editeur
Logo

Laisser un commentaire