Les bienfaits de la bourdaine

La bourdaine, un laxatif naturel surpuissant

La constipation est, avouons-le, à la fois une source d’embarras et un épisode plutôt pénible à vivre. Pour la soulager de manière naturelle, sans médicament, on utilise l’écorce séchée de la bourdaine. Cette plante puissamment laxative ne provoque aucune irritation du système digestif.

La bourdaine est une plante médicinale réputée pour son action laxative et purgative. Les extraits d’écorce de bourdaine sont employés en traitement thérapeutique des constipations. Elle agit en stimulant les mouvements intestinaux et en hydratant les selles, leur évacuation est ainsi facilitée.

Cette écorce très fine, de couleur cannelle à l’intérieur renferme des dérivés anthracéniques qui débloquent le transit mais ne provoquent pas d’irritation du système digestif et ne présentent aucun risque d’intolérance.

Ce puissant laxatif ne peut pas rééduquer le transit mais est utilisé en cure brève en traitement des constipations occasionnelles. Aussi, prise en décoction, elle soigne efficacement la nausée, élimine les vers intestinaux et traite les hémorroïdes.

D’où vient la bourdaine

La bourdaine (Rhamnus frangula) est un petit arbuste provenant d’Asie et d’Europe. Cette plante peut atteindre 5 à 6 m de hauteur et est rencontrée dans les bois et les zones humides. Elle porte des fleurs et des fruits très convoités par les abeilles.

Aussi, le bois carbonisé de cet arbre a longtemps été employé dans la fabrication de la poudre à canon d’où son surnom de “Bois à poudre”. L’intérêt thérapeutique de la bourdaine réside dans l’écorce des rameaux vieux de 3 ans. On utilise alors la deuxième écorce des tiges, appelée « écorce de l’intérieur ».

L’écorce de cette plante renferme du calcium, des tanins, des flavonoïdes et des anthraquinones, dont la franguline et l’émodine. La franguline, le principe actif réputé de cette plante, est fortement laxatif et empêche l’absorption de l’eau et des sels minéraux. Toutefois, cette substance n’est présente que dans l’écorce séchée (pendant au moins un an) de la plante car fraîche, elle provoque des vomissements et la diarrhée.

Les vertus de la bourdaine pour la santé

  • La bourdaine est un remède qui favorise la digestion et est utilisée contre l’insuffisance biliaire.
  • On l’utilise en application locale pour traiter la teigne ou la gale.
  • Elle soigne efficacement la nausée, élimine les vers intestinaux et traite les hémorroïdes.
  • Les extraits de bourdaine présentent des propriétés adoucissantes, reminéralisantes et antiseptiques.
  • La bourdaine soulage les toux grasses.
  • Au jardin, la bourdaine repousse les insectes.
  • La bourdaine lutte contre l’herpès, les coups de soleil et traite le diabète.
  • Elle joue un rôle dans la prévention du cancer de la prostate et dans le maintien de son bon fonctionnement.
  • La bourdaine a des vertus cicatrisantes et aide à garder la ligne.
  • Elle soigne les brûlures gastriques et modifie l’acidité de l’organisme.

Pour profiter des vertus de la bourdaine

L’écorce de la bourdaine doit être séchée au moins 1 an, voire deux, avant sa consommation. En effet, cette pratique est nécessaire parce que fraîche, elle provoque des nausées, des vomissements ou des coliques.

L’efficacité de celle plante incite à faire un traitement de courte durée, contre les constipations. Il est alors recommandé d’opter pour une cure de 8 à 10 jours. Au-delà, on risque de causer l’irritation des intestins.

La bourdaine s’achète en pharmacie. Elle se présente et s’utilise de différentes façons :

  • En infusion : laisser infuser 2 g d’écorce séchée broyée dans 200 ml d’eau bouillante, pendant dix minutes et boire 1 tasse de cette préparation avant le coucher pour un effet le lendemain matin.
  • En usage externe, pour calmer l’herpès labial, les dartres ou les hémorroïdes : diluer 1 cuillerée à café de teinture mère dans 1 verre d’eau et appliquer avec une compresse.
  • En teinture mère : prendre 20 gouttes, deux fois par jour, à jeun, contre la constipation ou l’herpès. On retrouve la bourdaine en association avec d’autres plantes comme le séné, la mauve, le tamarin, etc.

On trouve également des extraits de bourdaine dans les formules de compléments alimentaires, comme c’est le cas avec Transit ACE, la solution d’Actinutrition pour lutter contre la constipation.




Cliquez ici pour en savoir plus


Contre-indications et effets indésirables

La bourdaine ne doit pas être employée par les personnes souffrant d’une maladie inflammatoire du côlon, d’obstruction du tube digestif, d’une déshydratation importante et de douleurs abdominales.

Elle est aussi contre-indiquée chez la femme enceinte, chez celle qui allaite et chez les enfants de moins de douze ans. La bourdaine ne doit pas être utilisée en même temps que la réglisse et les médicaments contenant les corticoïdes.

Comment préparer une tisane de bourdaine ?

Pour une tasse de tisane de bourdaine, utilisez 2 g (2 cuillères à café) d’écorce séchée finement coupée et 20 cl d’eau.

  • Chauffez l’eau à ébullition puis ajoutez cette eau bouillante à l’écorce séchée de bourdaine.
  • Laissez infuser 10 min (afin d’obtenir une dose efficace en substances actives).
  • Buvez une tasse avant de vous coucher.

Actinutrition vous offre gratuitement

Les 30 meilleures plantes pour maigrir

30 plantes à connaître pour garder la ligne

– La phytothérapie pour perdre du poids,
– Les plantes drainantes et détox,
– Les plantes brûle-graisses,
– Les plantes coupe-faim.
Demandez votre livre-cadeau


🍀 Voir tous les articles sur la phytothérapie

Facebook Comments
Fiche de synthèse
La bourdaine, un laxatif naturel surpuissant
Titre
La bourdaine, un laxatif naturel surpuissant
Description
La constipation est un sujet très gênant auquel personne n’échappe. Chronique ou occasionnelle, elle cause des douleurs et des ballonnements. Grâce à ses bienfaits variés, la bourdaine soulage efficacement les transits paresseux sans provoquer d’irritation du système digestif. On vous dit tout...
Auteur
Editeur
Logo

Postez votre commentaire