Accueil Nutrition Top 10 des meilleurs fruits de mer pour la santé (Infographie)

Top 10 des meilleurs fruits de mer pour la santé (Infographie)

Pas besoin de vanter ici les mérites nutritionnels des crustacés et des coquillages. Les fruits de mer ont des vertus exceptionnelles pour la santé : antioxydants, vitamines, minéraux… Mais il faut savoir les choisir et les préparer pour bien en profiter. Voici le top 10 des fruits de mer et nos astuces pour les consommer.

Les fruits de mer désignent des animaux invertébrés marins comestibles, à l’exception des poissons et des mammifères. Sources de protéines, de vitamines, de minéraux et de divers oligo-éléments (magnésium, potassium, magnésium, calciumcuivre, manganèse, fer, zinc, sélénium…), les fruits de mer ont de multiples bienfaits pour la santé.

Parmi les plus consommés en France, on distingue cinq catégories :

  • les coquillages ou mollusques à coquille (l’huître, la moule, le buccin, la palourde, le pétoncle, le couteau de mer, le vernis, la praire, la coquille Saint-Jacques, la telline),
  • les mollusques sans coquille (l’encornet, la seiche, le poulpe),
  • les crustacés ou invertébrés avec une carapace (la crevette, le crabe, la langoustine, le homard),
  • les escargots de mer (le bigorneau, le bulot),
  • les échinodermes (l’oursin).

Est-ce sain de manger des fruits de mer ?

La majorité des fruits de mer ont de multiples atouts santé. Ils sont riches en cuivre et en zinc, deux minéraux bénéfiques pour le système immunitaire. Leur teneur en vitamine B12, permettrait de prévenir la dépression, les maladies cardiovasculaires, voire même la maladie d’Alzheimer. Enfin, ils sont riches en sélénium, un minéral utile pour lutter contre certains cancers.

Pour en retirer tous les bienfaits il faut acheter palourdes, huîtres et moules vivantes, c’est-à-dire que les coquilles doivent être bien fermées ou se refermer lorsque l’on frappe légèrement dessus. 

Pour éviter le risque de contamination par des bactéries, virus ou parasites, il ne faut pas manger les coquillages crus ou insuffisamment cuits. Une bonne cuisson permet de détruire ces organismes nocifs.

Somme toute, la consommation des fruits de mer est un grand atout pour la santé, toutefois il faut veiller à bien les préparer. Découvrez notre top 10 des meilleurs fruits de mer à déguster. 

Voici notre top 10 des fruits de mer 

1- La crevette

La crevette est un fruit de mer de la famille des crustacés. On en distingue diverses variétés : grise, tropicale, royale… On peut en trouver toute l’année chez le poissonnier comme au supermarché dans le rayon des surgelés. 

Sa teneur en sélénium (100 g apporte pratiquement 100 % des besoins quotidiens), un minéral antioxydant qui permet de protéger la peau des rayons UV. Elle est également une bonne source de calcium et constitue un atout pour les personnes qui ne consomment pas de produits laitiers. Composée d’acides gras essentiels oméga-3 et du coenzyme Q10, elle lutte efficacement contre les maladies cardiaques.

On prépare la crevette au court-bouillon, en la plongeant dans de l’eau bouillante et salée (au gros sel) avec un bouquet garni ainsi qu’un oignon et on l’enlève aux premiers frémissements. Elle se prête aussi à de nombreuses préparations en soupe ou marmite, sautée au wok, en brochette ou frite en beignet.

2- Le crabe 

De la famille des crustacés, le crabe est un fruit de mer aux multiples bienfaits santé et il en existe plusieurs variétés. On peut citer le tourteau qui se déguste en été et l’araignée que l’on retrouve plutôt en hiver. Leur apport nutritionnel est toutefois presque le même.

Composé essentiellement d’acides gras oméga-3, ce fruit de mer permet de maintenir le taux de bon cholestérol et, ainsi, de lutter contre les maladies cardiovasculaires et coronariennes. Il favorise aussi une bonne circulation sanguine et contribue à la régénérescence des tissus. Sa richesse en minéraux participe à la formation des os, des dents, des globules rouges et à la protection contre les radicaux libres, responsables de plusieurs maladies comme les cancers.

Pour préparer le crabe, il faut simplement le faire bouillir. On prend une grande casserole qu’on remplit d’eau, on y ajoute une demi-tasse de vinaigre et de sel, on laisse bouillir et on plonge les crabes dans l’eau pour cuisson de 18 à 20 minutes. Ensuite on décortique et on enlève les branchies et les viscères en les grattant avec le pouce ou le bord d’une cuillère. Et on sert avec un beurre à l’ail ou on incorpore la chair dans diverses préparations.

L’infographie des meilleurs fruits de mer

Infographie fruits de mer
L’infographie sur les bienfaits des fruits de mer

3- Le homard

Le homard est un fruit de mer de la famille des crustacés aux bienfaits non négligeables. Très recherché parmi les crustacés, le homard provient des côtes au printemps et en été et le reste de l’année du Canada.

D’un goût fin et léger, le homard a une faible teneur en gras saturés, et est une bonne source d’acides gras oméga-3, bénéfiques pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Ils contribuent aussi à réduire la tension artérielle et la production de caillots dans le sang.

Le homard est également riche en protéines, en calcium, en phosphore. Il aide à renforcer les os et régénérer les cellules. Sa constitution en zinc contribue au métabolisme et à la cicatrisation des tissus et sa teneur en cuivre participe à la formation de l’hémoglobine et du collagène.

Pour préparer le homard, on le plonge vivant dans un court-bouillon contenant de l’eau salée et bouillante. Puis on le fait cuire 15 à 20 minutes selon son espèce : il passe alors du bleu au rouge cardinal. Ensuite on décortique après qu’il ait refroidi. On peut aussi le griller ou le poêler après l’avoir coupé en 2 dans le sens de la longueur.

4- La langoustine

La langoustine est un fruit de mer de la famille des crustacés qui s’adapte à la plupart des régimes alimentaires si on sait comment la préparer pour profiter au maximum de ses bienfaits. Très peu calorique, elle est idéale pour un régime minceur. Sa teneur en protéines produit rapidement une sensation de satiété. 

La langoustine est un atout pour les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle. Elle contribue à réguler le taux de cholestérol et est aussi riche en oméga-3, ce qui la rend idéale pour la santé du cœur. Elle contient de nombreux nutriments, des oligo-éléments, des vitamines, est une bonne source en cuivre, en iode, en sélénium et en vitamine B12. Ces nutriments contribuent la bonne santé des os, du cœur et des reins.

En ce qui concerne les personnes suivant un régime sans sel, il est possible de cuire la langoustine dans un bouillon de légumes, sans sel. Celle-ci contient naturellement du sodium, il faut donc éviter d’en rajouter. Il faut également éviter la mayonnaise qui l’accompagne souvent car elle est néfaste pour tous ces types de régimes. La langoustine doit donc être consommée avec modération.

Quels sont les dangers de la consommation des fruits de mer ? Par Europ 1

5- L’huître

L’huître appartient à la famille des coquillages. Même si elle se consomme pendant une grande partie de l’année, l’huître fait partie des plats incontournables des fêtes. Et c’est tant mieux, car elle n’a que des qualités. C’est un aliment complet, riche en nutriments variés, peu gras, peu calorique et très digeste. Un must pour les soirs de fête !

Les protéines des huîtres sont d’excellente qualité. Dans la chair de ce coquillage, elles cohabitent avec un peu de matières grasses insaturées (bénéfiques pour les artères et le cerveau), quelques vitamines du groupe B, et un large éventail de minéraux très utiles : du calcium, du fer, du cuivre, du manganèse, du potassium, du phosphore, de l’iode, du sélénium… Ainsi que du zinc en quantité importante. Ce dernier est essentiel à l’immunité, à la fertilité, à la régulation du cholestérol, à la protection contre le stress… Entre autres.

Le mieux est de la savourer sans ajouter de citron ni de vinaigre. Pour les petites huîtres on peut les mettre au four entières, y glisser une noix de beurre persillé dès qu’elles s’ouvrent et prolonger un peu la cuisson avant de les déguster. Pour les grosses, on détache la chair de la coquille et on les fait gratiner au four avec une sauce champagne façon sabayon.

6- Le bigorneau

Le bigorneau est un petit escargot de mer dont la coquille de couleur brun-vert ou noire, termine en pointe. Il est une source importante de magnésium (100 g : 400 mg de magnésium) et permet de couvrir pour 100 g la totalité des besoins quotidiens chez l’homme ou la femme.

Le bigorneau est aussi très riche en fer, un oligo-élément qui fait souvent défaut aux femmes et aux jeunes enfants, ce qui se traduit par une faible résistance aux infections. Il constitue également une bonne source de zinc et de sélénium antioxydant. Il renforce le système immunitaire et est bon pour la ligne.

Sa particularité est qu’il nécessite une cuisson brève mais intense. Il doit être mis dans une casserole et cuit à l’eau bouillante pendant 6 minutes, puis on le laisse refroidir hors du feu. On peut le consommer tiède ou froid selon sa préférence, sur une tartine de pain beurré ou directement à l’épingle.


Comment prévenir les troubles cardio-vasculaires ?

omega 3 krill

Cliquez ici pour en savoir plus


7- La moule

De la famille des coquillages, la moule est un fruit de mer particulièrement riche en protéines. Elle est source d’acides gras polyinsaturés bons pour la santé, ainsi que d’importantes quantités de vitamines (provitamine A, vitamines A, B, C, E), minéraux et oligo-éléments.

La richesse de la moule en oméga 3 lui confère des effets protecteurs sur le système cardiovasculaire. Ces oméga 3 possèdent aussi des vertus anti-inflammatoires, bénéfiques pour traiter de pathologies comme l’asthme, l’arthrite rhumatoïde, le psoriasis et les maladies inflammatoires de l’intestin. Ils permettraient également de prévenir des troubles de l’humeur comme la dépression.

On peut préparer la moule à la marinière. Après l’avoir brossée, on l’ouvre quelques minutes dans une cocotte chaude avec du vin blanc, des échalotes, du persil, du sel et du poivre. Lorsqu’elles sont cuites et éventuellement décoquillées, elles peuvent servir à la préparation de diverses recettes (soupes, marmites de poisson, quiches…).

8- La coquille Saint-Jacques 

La coquille Saint-Jacques appartient à la famille des coquillages. D’une chair maigre mais rassasiante, elle compte environ 80 calories, 17 g de protéines et 1 g de lipides pour 100 g. Sa couleur peut être tantôt rosée, rougeâtre, brunâtre ou jaunâtre et elle mesure 9 à 15 cm.

Excellente source de protéines, la coquille Saint-Jacques contient les 9 acides aminés essentiels et a une faible teneur en acides gras saturés. Elle est aussi riche en oméga-3, qui sont des acides gras polyinsaturés bénéfiques au fonctionnement du cerveau, du système immunitaire, hormonal et même cellulaire. Ils sont également utiles pour prévenir les maladies cardiovasculaires en diminuant la tension artérielle.

On la consomme surtout cuite. Pour la préparer il faut en premier lieu s’assurer de bien la rincer pour éliminer toute trace de sable. Ensuite on la déguste en carpaccio (huile d’olive + jus de citron + sel  + poivre + ciboulette). Il est aussi possible de la dorer brièvement (seule ou en brochette, avec des morceaux de poitrine fumée) des deux côtés, dans une poêle très chaude avec de l’huile d’olive.

9- La palourde

La palourde est un coquillage bivalve ovale, bombé et de couleur grise, qui mesure de 3 à 6 cm selon les espèces. Elle peut être consommée crue ou cuite. 

La richesse de la palourde en fer est bénéfique pour les personnes souffrant d’anémie. Elle contient également de la vitamine B12 (25 microgrammes au 100 g), qui contribue à la production de globules rouges. Cette vitamine associée à la vitamine B6 et à l’acide folique permet de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires.

En plus de diverses recettes spécifiques, la palourde peut se préparer exactement comme la moule. 

10- Le krill

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un fruit de mer usuel sur nos tables, le krill est une petite crevette des eaux froides de Norvège. C’est, paraît-il, le met préféré des baleines du coin. Utilisé pour la fabrication d’huile, le krill est connu comme l’une des meilleures sources d’oméga-3 disponibles.

Ces acides gras (oméga 3) assurent une circulation sanguine saine et supportent la santé cardiovasculaire. Les muscles cardiaques utilisent aussi ces bons gras lors de leurs fonctions quotidiennes.

Par ailleurs, les Oméga 3 aident à supporter la santé des articulations, des os, du cœur et celle du cerveau. L’huile de Krill est utilisée dans la formule Oméga 3 Krill des Laboratoires Actinutrition.


Actinutrition vous offre gratuitement
101 aliments santé pour perdre du poids sans restriction

101 aliments santé

Demandez votre livre-cadeau

TÉLÉCHARGER LE LIVRE


Vous pourriez aimer aussi

Top 10 des meilleures crudités santé (Infographie)

Pleines de bons micronutriments, les crudités constituent sans aucun doute possible le meilleur choix d'entrée pour un repas santé. Avec les légumes crus, on arrive plus vite à la sensation de satiété ; on mastique plus longtemps et les fibres des crudités remplissent l'estomac.

Les bienfaits santé du champignon de Paris (infographie)

Le champignon de Paris est un vieil héritage de l’alimentation française qui semble aujourd'hui plus apprécié par nos voisins que par nous-mêmes. Ses vertus pour la ligne et la santé sont inégalables et son discret parfum boisé particulièrement original en cuisine.

Le citron, un bon draineur pour le foie (infographie)

Peu calorique avec ses 35 calories pour 100 g, riche en vitamine C et en sels minéraux, le citron est un bienfait nutritionnel. Aliment santé de référence par sa richesse en divers antioxydants et sa disponibilité en toute saison, c'est aussi un atout précieux pour la détox. En effet, le citron est un allié rêvé pour le foie…

Le top-10 des boissons bien être (infographie)

On pense que l'eau minérale (ou de source) est la reine des boissons santé. Pourtant, d'autres préparations à base d'aliments sains peuvent apporter encore plus de minéraux, mais aussi des vitamines et même des probiotiques. Elles ont aussi l'avantage d'avoir du goût.

Les micronutriments : un inventaire pour tout comprendre

Vous connaissez sans doute par cœur les macronutriments (glucides, lipides, protides), mais êtes-vous aussi à l'aise avec la définition des micronutriments ? Ils sont pourtant, pour la plupart, essentiels à la vie ou, au moins, au bon fonctionnement de l'organisme.

3 jours de régime détox 100% végétal pour la rentrée

Cet été, on a encore abusé des gâteaux apéritifs pendant l’apéro. A présent, on a un besoin pressant de se purifier le corps et le foie. Alors voici une méthode douce et efficace pour rattraper les écarts alimentaires des vacances. Cette mini-cure détox va éliminer vos toxines en 3 jours seulement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire!
Meci d'entrer votre nom ici

POPULAIRES

Top-10 des fruits secs et déshydratés (infographie)

Délicieux et savoureux, les fruits secs et déshydratés constituent une excellente source de vitamines et de minéraux. On en compte une grande variété tout autant que les fruits frais, voire plus... Découvrez ces petits joyaux et leurs multiples atouts pour la santé.

Les bienfaits du poivron, le légume-minceur par excellence (infographie)

Saviez-vous que plus un poivron est rouge, plus il est riche en antioxydants ? La couleur du poivron évolue en fonction de son état de maturité. D'abord vert quand il n'est pas mûr, puis jaune, puis orange, puis rouge... Ce ne sont pas des variétés différentes, c'est bien le même poivron, légume-roi des régimes minceur !

12 fruits d’automne à déguster sans modération (infographie)

Agrumes, baies, fruits à pépins, à noyau ou à coque ? L’automne offre une liste de fruits savoureux et pleins de nutriments. Avec les fruits de saison, on fait un choix économique, écologique et sain. Voici une sélection de fruits à consommer sans modération…

Le top-10 des boissons bien être (infographie)

On pense que l'eau minérale (ou de source) est la reine des boissons santé. Pourtant, d'autres préparations à base d'aliments sains peuvent apporter encore plus de minéraux, mais aussi des vitamines et même des probiotiques. Elles ont aussi l'avantage d'avoir du goût.

12 légumes d’automne à déguster sans modération (infographie)

La récolte potagère d'automne s'annonce bien. En consommant des légumes de saison, on fait un choix économique, écologique et bon pour la santé. Les 12 légumes d'automne que nous avons retenus sont à la fois divers, variés et délicieux…

Suivez nous

9,279FansLike
2,812FollowersFollow
452FollowersFollow
1,290FollowersFollow
875FollowersFollow
17,199SubscribersSubscribe