Accueil Plantes Les bienfaits du gingembre pour la digestion

Les bienfaits du gingembre pour la digestion

Réputé pour ses vertus culinaires et thérapeutiques depuis plus de 5000 ans, les bienfaits du gingembre ne sont plus à démontrer. Il est utile pour soigner les maux les plus divers. Que l’on souffre d’infections, de fatigue, de douleurs musculaires ou de troubles digestifs, ce légume-racine est incontournable !

Outre ses bienfaits pour la flore intestinale, le gingembre stimule l’appétit et aide à mincir grâce à son action brûle-graisse. On l’utilise souvent pour prévenir les nausées chez les femmes enceintes, mais aussi pour éviter les vomissements après une chirurgie ou une chimiothérapie. 

Le gingembre soulage les troubles digestifs tels que les ballonnements, les gaz, et les douleurs intestinales. Ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales contribuent à soulager les douleurs d’arthrite ou les entorses. Aussi, ses effets énergisants lui confèrent la réputation d’aphrodisiaque, car il tonifie et fortifie l’organisme

Les bienfaits et propriétés du gingembre

Originaire d’Asie, le gingembre est une plante de la famille des Zingibéracées. Connu dans toutes les régions du globe, le gingembre est utilisé en médecine ayurvédique mais aussi en cuisine indienne comme épice.

Le gingembre est composé de deux parties : une partie souterraine et une partie aérienne. La partie souterraine s’appelle le rhizome ; sa pulpe est jaune à l’intérieur et constitue, pour la plante, une réserve de survie. Elle est noueuse et branchue. La partie aérienne, quant à elle, est constituée de feuilles et d’une tige d’environ un mètre de hauteur.

Le rhizome du gingembre contient de l’oléorésine composée de shogaol et de gingérol, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antiémétiques. On y trouve également de l’amidon ainsi que diverses vitamines (B1, B2, B3, C) et des minéraux (manganèse, phosphore, magnésium, calciumsodium, fer).

Les autres bienfaits du gingembre

Les bienfaits du gingembre pour la santé sont multiples :

  • Il aide à stimuler le système immunitaire.
  • Anti-inflammatoire et antiviral, le gingembre est aussi efficace contre la fièvre, la grippe, la toux, les maux de gorge, les allergies et les infections.
  • Il permet aussi de soulager divers maux tels que les migraines, les règles, les spasmes digestifs, les troubles gastriques, les douleurs rhumatismales, musculaires et articulaires.
  • Sa richesse en antioxydants permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires, et certains cancers tels que les cancers du sein, du côlon et de l’ovaire. 
Comment utiliser le gingembre ? Par Doctissimo

Comment utiliser le gingembre ?

Le gingembre s’utilise de diverses façons. En usage interne, on peut le prendre en poudre, de 500 à 1000 mg par jour, en teinture avant les repas, de 10 à 20 gouttes, en infusion avec 150 ml d’eau chaude pour 1 g de gingembre 3 fois par jour. Il peut aussi se consommer frais en tranches ou râpé, sachant que 10 g de gingembre frais correspondent à 1 à 2 g de gingembre séché. 

En usage externe on peut appliquer l’huile essentielle de gingembre ou la teinture mère, directement sur la partie à traiter, ou bien soigner les maux de gorge en se gargarisant avec une cuillère à café de teinture diluée dans de l’eau tiède. Une technique chinoise consiste à appliquer des cataplasmes infusés avec du gingembre sur les articulations douloureuses.


Cliquez ici pour en savoir plus


Contre-indications et précautions

Consommé en quantité raisonnable, le gingembre ne possède pas d’effets secondaires néfastes. Il est déconseillé de dépasser 4 g par jour car son surdosage peut causer certains effets secondaires. Parmi les plus fréquents : les brûlures, les maux d’estomac, les gaz, les ballonnements, la diarrhée, les menstruations plus abondantes et nausées. En dose normale, le gingembre est un remède à la nausée ! Il peut aussi entraîner des cas assez rares d’allergie au gingembre, ce qui peut provoquer une éruption cutanée.

En contre-indication, il est déconseillé d’associer le gingembre aux traitements pour le sang ou d’en prendre avant une chirurgie. En cas de grossesse, il faut aussi éviter d’en consommer plus de 2 g, car cela peut occasionner des complications. De même les personnes souffrant de problèmes de cœur, de calculs biliaires, de diabète, ou toute maladie ayant un rapport avec le sang doivent demander l’avis d’un médecin avant de le prendre. 

publicité Ebook Phytothérapie pour maigrir

Tous nos livres en téléchargement gratuit

Tisane de gingembre pour les maux de gorge

Ingrédients

  • Fine tranche de gingembre frais (6 ou plus)
  • 1 gousse d’ail coupée en fines tranches
  • Citron
  • 1 grosse cuillère à soupe de miel (plus ou moins suivant goût)

Préparation

  1.  On fait une décoction avec l’ail et le gingembre en laissant frémir pendant 10 à 15 minutes dans une tasse d’eau bouillante.
  2. On ajoute le miel, et on laisse bien diluer.
  3. On met le citron dans une grande tasse, et on ajoute le mélange.

Abonnez vous à notre Newsletter

Vous pourriez aimer aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire!
Meci d'entrer votre nom ici

PROCHAINE CONFÉRENCE

POPULAIRES

Suivez nous

9,279FansLike
2,812FollowersFollow
452FollowersFollow
1,290FollowersFollow
875FollowersFollow
17,199SubscribersSubscribe