Accueil Plantes Les bienfaits du thym pour les voies ORL

Les bienfaits du thym pour les voies ORL

Très populaire, le thym est une plante très répandue en France, en particulier dans le Sud. Le thym a une place de choix dans la cuisine provençale et possède aussi des vertus pour soulager les affections respiratoires et intestinales. On vous dévoile les bienfaits du thym. 

Le thym a des vertus anti-inflammatoires et traite les maux de gorge, l’asthme et soulage la poitrine. Son action puissante est appréciée pour soulager la toux lors de certaines affections pulmonaires comme la bronchite aiguë.

Le thym possède des vertus antiseptiques, antibiotiques, anti-infectieuses et antibactériennes qui permettent de combattre de nombreux virus, bactéries et champignons. Il calme les inflammations de la sphère buccopharyngée (caries, mauvaise haleine, stomatite, aphtes, gingivite) par des soins dentaires divers, sous forme de bains de bouche. 

Les bienfaits du thym par Herbonata

En savoir plus sur les bienfaits du thym

Originaire du bassin méditerranéen, le thym est une plante aromatique de la famille des Lamiacées. Il se reconnaît par sa saveur prononcée et ses fleurs violettes.

Il est présent partout dans la pharmacopée mondiale et dans de nombreux médicaments, notamment pour la bouche ou la sphère ORL. On peut utiliser le thym pour faire des infusions et bénéficier de ses nombreux bienfaits. Il peut aussi se déguster en dessert. 

Les nombreuses vertus du thym proviennent de ses huiles essentielles et de ses principes actifs (thymol, un anti-infectieux puissant ; géraniol, antifongique et antiviral (pour la peau) ; linalol, antifongique (pour les affections de type candidose). Le thym est également riche en flavonoïdes (apigénol, lutéolol, etc.)  et en vitamine C. Lorsqu’il est séché, il est une bonne source de calcium, de manganèse et de vitamine K…


Cliquez ici pour en savoir plus


Les autres bienfaits du thym

Les bienfaits du thym sont variés :  

  • Le thym améliore la digestion et soulage les dérèglements intestinaux tels que la diarrhée, les ballonnements, les flatulences, l’ulcère et les colopathies diverses.
  • Il soulage le stress par son effet apaisant sur les nerfs
  • Ses vertus antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques le rendent idéal pour soigner diverses maladies de peau (les mycoses, les plaies, la gale, la varicelle, l’herpès, les piqûres d’insectes, le zona…)
  • Il est également efficace contre les affections buccales et dentaires.
  • Source de vitamine C, le thym frais participe aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. Il protège contre les infections et favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux.

Comment l’utiliser ? 

Ce sont les parties aériennes du thym, et surtout les feuilles et les fleurs qui sont séchées et utilisées. Il se présente sous diverses formes et préparations : infusions, huiles essentielles, sirops et teintures. 

  • En tisane ou en infusion : on en prend trois fois par jour en cas de fatigue généralisée ou pour soulager les infections ORL classiques comme le rhume, la rhinite, l’angine, les quintes de toux, etc. L’infusion se prépare à base de quelques grammes de plante séchée infusée dans de l’eau bouillante.
  • Sous forme de sirop : on en prend une cuillère trois fois par jour afin de calmer les maux de gorge et les quintes de toux. 
  • En huile essentielle : en usage externe, on applique l’huile essentielle diluée (à hauteur de 15% environ) selon l’avis du médecin sur la zone à traiter. 
publicité Ebook 101 Aliments santé

Tous nos livres en téléchargement gratuit

Contre-indication et précaution d’emploi

Il n’y a pas de précaution particulière pour le thym ; il est très peu allergène. Toutefois, on déconseille l’usage de son huile essentielle aux femmes enceintes. Les personnes allergiques aux plantes qui appartiennent à même famille que le thym (comme la menthe) doivent veiller à prendre ses huiles essentielles avec précaution, ou demander conseil à un spécialiste.

Aussi, la consommation du thym doit être modérée pour les personnes sous traitement anticoagulant, du fait de sa composition en vitamine K, une vitamine qui participe à la coagulation du sang. 

Certains effets indésirables peuvent être constatés quand la dilution de l’huile essentielle est trop faible. Cette dernière peut être irritante pour les muqueuses fragiles. L’huile essentielle peut être très hypertensive et il faut veiller à ses apports pour les personnes qui sont sous traitement anti-hypertensif. Il n’existe pas d’interaction connue avec d’autres plantes médicinales ou d’autres médicaments. 

Connaissez-vous d’autres bienfaits du thym et ses formes d’utilisation ? Dites-le nous en commentaires. 

Abonnez vous à notre Newsletter

Vous pourriez aimer aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire!
Meci d'entrer votre nom ici

PROCHAINE CONFÉRENCE

POPULAIRES

Suivez nous

9,279FansLike
2,812FollowersFollow
452FollowersFollow
1,290FollowersFollow
875FollowersFollow
17,199SubscribersSubscribe