Accueil Santé Digestion Les probiotiques pour les nuls

Les probiotiques pour les nuls

Les probiotiques c’est quoi ? Dans quels aliments les trouve-t-on ? Comment choisir un complément en probiotiques ? Y a-t-il des contre-indications ? On s’est fait un petit “Les probiotiques pour les nuls” en posant 10 questions simples à un expert en micronutrition (vidéo).

Si vous êtes comme nous, vous vous dites qu’il n’y a pas de questions idiotes, à plus forte raison quand on rencontre un spécialiste. Alors les probiotiques c’est quoi ? On a décidé d’explorer le monde merveilleux des probiotiques en compagnie du Dr Yann Rougier, neurobiologiste et expert en micronutrition.

L’interview intégrale en vidéo

Si ce voyage à l’intérieur du microbiote intestinal vous tente, retrouvez l’intégralité de l’interview en vidéo ci dessous.

Le Dr Yann Rougier répond à 10 questions qu’on se pose sur les probiotiques

Nos conférences sont disponibles en podcast

Ecoutez cette conférence en audio ci-dessous et profitez-en pour vous abonner au Podcast Neurosciences et Santé Naturelle

Les probiotiques, c’est quoi exactement ?

Les probiotiques c’est quoi ?

Dr Yann Rougier : Dans l’esprit du grand public, les probiotiques sont généralement des gélules que l’on prend pour aller mieux au niveau intestinal. 

Dans la réalité, il existe dans notre corps un nombre immense de bactéries positives. On connaît malheureusement les bactéries négatives, celles qui nous rendent malades et le mot « bactérie » dans l’esprit du grand public, c’est justement souvent lié à une maladie, une infection. 

Mais Il existe en majorité des bactéries positives que l’on va appeler justement des “probiotiques” et qui vont venir s’installer dans notre système digestif au niveau du côlon ascendant, transverse, descendant et même à l’extrémité terminale de notre intestin grêle. 

Cette colonie de bactéries, de micro-organismes vivants va nous permettre, dans les phases de digestion, de transformer certains aliments et d’en extraire des vitamines, des oligo-éléments essentiels, des substances essentielles à la Pleine santé du corps. 

Les probiotiques vont venir nourrir cette colonie de bactéries positives que l’on appelle le microbiote, un monde microscopique de bactéries. Quasiment entre 1,5 et 2 kilos du poids du corps sont représentés par ces bactéries. 

Cela fait un milliard de milliard, de bactéries, soit 5 à 10 fois le nombre de cellules qui constituent notre corps. Donc, il faut en prendre conscience, c’est une colonisation positive et essentielle à la prévention et à la Pleine santé du corps.

Les probiotiques sont-ils naturels ?

Dr Yann Rougier : Il n’y a que des probiotiques naturels puisque ce sont des micro-organismes vivants : des bactéries. Et on peut rajouter même des levures. 

Donc il n’y a pas de micro-organismes vivants “de synthèse”. Bien entendu, ce sont des micro-organismes avec une vie très différente de la nôtre, beaucoup plus rudimentaire, beaucoup plus proche de l’essentiel. 

On peut les laisser dessécher, les réfrigérer, puis leur redonner de la vie puisque ce sont des organismes très simples. Mais ils sont vivants donc ils sont forcément “naturels”. 

Leur découverte remonte à moins d’un siècle. Tous les probiotiques les plus connus reviennent d’ailleurs maintenant à leurs propres sources à travers tous les produits laitiers

Donc toutes les bactéries qui ensemencent sont des probiotiques. Par exemple les yaourts, des aliments comme la choucroute, tout ce qui va être lacto-fermenté… Le mot “fermenté” renvoie immédiatement à probiotiques. 

On peut citer des noms de probiotiques très connus comme les bifidobactéries, comme dans les fameux yaourts bifidus, les bifidobacterium lactis sont liées au lait. Ensuite il existe les lactobacilles donc les lactobacillus rhamnosus, acidophilus, casei, etc… 

On enrichit l’alimentation avec ces bactéries. Les yaourts à la base n’ont pas besoin d’être enrichis parce qu’ils existent en ayant fermenté grâce (justement) à ces bactéries.

Le terme de probiotiques s’oppose un peu à l’idée des “antibiotiques” qui luttent contre les petits organismes vivants qui sont pathologiques, les bactéries négatives du corps. 

Les probiotiques, eux, nourrissent les bonnes bactéries du corps. Ce sont de bonnes bactéries qui vont venir ensemencer et soutenir les colonies qui sont à l’intérieur de notre organisme.

Il y a grosso modo les trois grandes classes je vous ai citées les bifidobactéries, les lactobacilles et enfin les levures, comme par exemple la levure de bière ou la levure de boulangerie.

Quels sont nos besoins réels en probiotiques ?

Dr Yann Rougier : Il y en a un qui est très connu, c’est lorsqu’on a pris des antibiotiques. Bien entendu, ça va détruire les souches pathogènes du corps mais, en même temps, détruire aussi de très nombreuses souches internes de notre organisme qui sont positives

Quelques années après la création des antibiotiques, on a réalisé parce qu’après la prise d’antibiotiques, il y avait des crises de diarrhées ou des choses comme ça… On voyait que le système digestif n’avait pas apprécié

On avait sauvé la personne mais le système digestif avait été impacté. Alors on donnait la fameuse ultra-levure. C’était un bon début mais c’est maintenant insuffisant parce qu’on a la levure certes, mais il manque les bifidobactéries ou lactobactéries

Donc les principales indications : après toutes les cures d’antibiotiques, après tous les troubles du transit intestinal. On sait maintenant que le bon équilibre du microbiote en bactéries essentielles permet une régulation du transit. 

Le microbiote intestinal est également lié à l’immunité donc on se rechargera en probiotiques avant l’hiver ou à la sortie de l’hiver. Une part de notre immunité commence dans le tube digestif. Et souvent, on donne des probiotiques dans les cas de fatigue chronique.

Il y a de très nombreuses marques même pharmaceutiques qui ont mis sur le marché des spécialités avec des probiotiques, des vitamines, des oligo-éléments. Elles ont raison parce que cela fait aussi partie de la bonne extraction des nutriments essentiels et donc du meilleur équilibre énergétique du corps. 

Donc globalement, une cure de probiotiques est indiquée en cas de fatigue chronique, quand on veut redonner de l’élan au système immunitaire et pendant toutes les phases de maladies hivernales avec prise d’antibiotiques ou même affaiblissement immunitaire.


Cliquez ici pour en savoir plus

Découvrez le reste des explications du Dr Yann Rougier dans l’interview en vidéo. Il répond notamment aux questions suivantes :

  • Les probiotiques, c’est quoi ?
  • Les probiotiques sont-ils toujours naturels ?
  • Quels sont nos besoins réels en probiotiques ?
  • Que faut-il surveiller dans la formule d’un probiotique ?
  • Combien de souches doit inclure un bon complément en probiotiques ?
  • Y a-t-il des cas où les probiotiques sont contre indiqués ? 
  • Quand et comment prendre des probiotiques pour un effet optimal ?Les probiotiques sont-ils un gage de pleine santé ? 
  • Quelle est l’avancée de nos connaissances sur les effets des probiotiques ?

Actinutrition vous offre gratuitement

Le Petit Guide Malin des défenses immunitaires

Le Petit Guide Malin de l'Immunité
  • Les remèdes naturels pour consolider son immunité,
  • Les techniques essentielles pour protéger ses défenses naturelles,
  • Les aliments à privilégier pour soutenir le système immunitaires,
  • Les plantes anti-virales et anti-bastériennes les plus efficaces.

Demandez votre livre-cadeau


Nos derniers articles sur l’immunité :

Vous pourriez aimer aussi

Les micronutriments : un inventaire pour tout comprendre

Vous connaissez sans doute par cœur les macronutriments (glucides, lipides, protides), mais êtes-vous aussi à l'aise avec la définition des micronutriments ? Ils sont pourtant, pour la plupart, essentiels à la vie ou, au moins, au bon fonctionnement de l'organisme.

Covid-19 : le test respiratoire à faire en cas de doute

En l'absence d'un test Covid-19 accessible au public, des tests respiratoires plus ou moins fantaisistes circulent sur les réseaux sociaux. Si ces tests ne détectent aucunement la présence du virus, bien encadrés, ils peuvent néanmoins mettre en évidence d'éventuelles gênes respiratoires.

Les bienfaits de la fève pour l’immunité (infographie)

Comme les lentilles et les haricots blancs, la fève est à classer parmi les féculents. En effet, elle est riche en sucres complexes et représente une bonne source d'énergie pour l'organisme. La fève est une légumineuse qui regorge de bienfaits, en particulier sur le plan immunitaire...

Les puissants bienfaits de l’ail contre les virus et bactéries (infographie)

L’ail a certes mauvaise réputation (la mauvaise haleine) mais il a surtout des bienfaits thérapeutiques à revendre. On l’apprécie pour ses propriétés antiseptiques et ses bénéfices au niveau des défenses immunitaires et du système digestif. Dans de nombreuses études in vitro, l’ail s’est montré efficace contre des bactéries, virus et champignons.

Le kaolin, une poudre d’argile blanche aux multiples bienfaits pour l’estomac

Il n'y a pas que les plantes qui sont utiles pour assurer le confort digestif. Selon certains chercheurs, l'absorption de poudre de kaolin pourrait constituer le moyen le plus naturel de protéger l'estomac contre les toxines et les parasites...

Les vertus de la banane pour mieux digérer (infographie)

Avec sa texture douce et sucrée et ses nombreuses vertus santé, la banane est connue pour nous aider à maintenir un bon état émotionnel. Énergétique et riche en nutriments, ce fruit de la bonne humeur est aussi une excellente alliée de la digestion. En voici des preuves…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire!
Meci d'entrer votre nom ici

POPULAIRES

Coronavirus : les conseils des médecins chinois pour se protéger plus efficacement

Même en période de confinement, des gestes simples, au delà des mesures-barrière déjà largement diffusées, peuvent permettre de se protéger encore plus efficacement contre le coronavirus. Elles émanent, via les réseaux sociaux, de professionnels de santé chinois qui disposent désormais d'un peu de recul sur la propagation de l'épidémie.

12 plantes interdites en cas de Covid-19 : pourquoi ?

Saule blanc, curcuma, échinacée, harpagophytum… Ces plantes majeures de la phytothérapie sont interdites en cas d'infection par le coronavirus. Cette mise en garde des autorités sanitaires fait suite à la décision de ne surtout pas utiliser de médicaments inflammatoires dans le traitement du Covid-19. On a voulu comprendre.

3 raisons sérieuses de prendre des probiotiques au réveil

Vous avez entendu parler des probiotiques mais que choisir parmi l'offre abondante ? Si les probiotiques sont devenus si populaires, c'est que leurs bienfaits sur la santé ne se limitent pas uniquement à une meilleure digestion...

Comment entretenir votre microbiote intestinal cet été ? (conférence)

Le microbiote intestinal (la fameuse flore intestinale) tient un rôle capital pour la santé en général et le bon fonctionnement du système immunitaire en particulier. En été, il s'agit donc d'en prendre soin avec beaucoup de délicatesse et un peu de... probiotiques.

La rhodiole et ses bienfaits pour la digestion

Prisée par les amateurs de phytothérapie, la rhodiole offre des bienfaits avérés aux personnes qui souhaitent améliorer leur bien-être et leur état psychique. La rhodiole a aussi la réputation d'une plante efficace sur le plan digestif. Découverte...

Suivez nous

9,279FansLike
2,812FollowersFollow
452FollowersFollow
1,290FollowersFollow
875FollowersFollow
17,199SubscribersSubscribe